Connect with us

a la une

RDC : DRC Mining Week, le Royaume-Uni présente ses solutions innovantes pour l’industrie minière

Published

on

Le ministère britannique pour le Commerce International et l’Ambassade de Grande-Bretagne vont animer, pour la toute première fois, un pavillon d’exposition à la semaine minière congolaise (DRC Mining Week) à Lubumbashi. Objectif : présenter et promouvoir l’excellence britannique, à travers des secteurs incluant les mines, l’énergie, les infrastructures et l’industrie agro-alimentaire.

Le potentiel inexploité de la haute qualité du cuivre, de l’or et des réserves de cobalt aussi bien que le diamant, le tantale et l’étain fournit une opportunité considérable pour la collaboration RDC-  Royaume-Uni.

« Le Royaume-Uni se tient prêt à soutenir les partenaires de la RDC grâce à son expertise et ses compétences. La DRC Mining Week offre une grande plateforme visant à faciliter de nouvelles opportunités et connecter les compagnies britanniques et congolaises avec de potentiels partenaires d’affaires dans les secteurs public et privé. Ceci illustre une fois de plus l’engagement du Royaume-Uni envers le développement économique de la RDC », a déclaré Elena Williams, directrice commerciale pour la région d’Afrique australe.

En effet, certaines entreprises britanniques ainsi que celles basées en RDC, parmi lesquelles METKA EGN, Weir Minerals Africa (Pty) Ltd, Malabar Group, CGW (Compass Green Worldwide), et Vodacom RDC participent à cette rencontre annuelle afin de promouvoir l’innovation britannique et le savoir-faire technique dans les mines, l’énergie (énergie renouvelable entre autres), l’industrie agro-alimentaire, aussi bien que les solutions britanniques flexibles de financement qui rendent l’achat depuis le Royaume-Uni plus facile et plus attractif.

L’Ambassadeur Britannique en RDC, John Murton, a exprimé sa satisfaction pour cette première participation britannique à la semaine minière de la RDC.

« Ceci prouve que la RDC est un partenaire honnête de la  DRC et veut la voir prospérer. Londres est le centre principal du monde pour la finance minière et sera la clé qui aidera les compagnies/firmes opérant en RDC à obtenir le capital qu’il faut pour financer leurs investissements. La législation environnementale du Royaume-Uni exige que tous les nouveaux véhicules vendus au Royaume-Uni deviennent sans aucune émission d’ici 2040. Ceci veut dire que le Royaume-Uni a un intérêt très direct à voir le secteur minier en RDC prospérer », a – t – il déclaré.

A RE(LIRE) : un pavillon britannique prévu au DRC Mining Week 2018

En rappel, la capitalisation globale du marché des entreprises britanniques cotées en 2017 atteint 425 milliards de dollars américains – bien plus qu’aucun autre marché financier dans le monde – et 1,3 trillions de dollars américains dans les finances mobilisés pour des compagnies minières par les banques et autres institutions financières à Londres au cours des 20 dernières années.

Fort de ces chiffres, le Royaume-Uni affirme rester « un pionnier et un leader mondial » dans la fourniture  de solutions innovantes aux plus grands défis auxquels fait face l’industrie minière mondiale.

Plus de 2 300 professionnels internationaux et partenaires, acteurs locaux, … de plus de 50 pays participent à la DRC Mining Week dans le but d’explorer et de mettre en avant les vastes opportunités d’investissement. Cette rencontre annuelle demeure une large plateforme minière et industrielle de la RDC.

Nadine FULA, Envoyée spéciale | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement