Connect with us

a la une

RDC : Faillite de la TMB, un canular de mauvais goût [Officiel]

Published

on

RDC : Faillite de la TMB, un canular de mauvais goût [Officiel]

La Trust Merchant Bank (TMB) vient de mettre fin à la rumeur qui circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux faisant état de sa faillite. Dans un tweet officiel, la Direction Générale de cette Banque dénonce un « canular de mauvais goût » et rassure l’opinion publique de sa bonne santé au regard des indicateurs attestant la croissance et l’expansion.  Des chiffres publics et vérifiables qui indiquent que cette institution ne peut tomber en faillite.

« L’analyse des ratios prudentiels de la banque (ratios de solvabilité Tier 1, Tier 2, de liquidité globale ainsi que les coefficients de transformation et de couverture) montre une stabilité en termes de maîtrise des risques et de saine gestion actif-passif », a déclaré le Directeur Financier Daniel Kasongo dans le Rapport d’activités de 2016.

Il est évident que cette année a été marquée par une faible croissance couplée à un repli du cours du cuivre et à une dépréciation de 24% du taux de change qui a entraîné un effondrement des recettes de l’Etat.

Cela a occasionné, dans le système bancaire congolais,  une contraction d’environ 6% au niveau systémique (en termes de dépôts collectés et de volume d’activités) a également été observée auprès des banques commerciales.

Malgré ce contexte économique complexe, la TMB rassure qu’elle n’a pas sombré dans l’immobilisme. Elle a poursuivi sa politique d’expansion et rehaussé le niveau de ses investissements.

« Le réseau d’agences s’est encore étoffé. La gamme de produits offerts a connu de nouvelles innovations, particulièrement PEPELE Mobile, pour répondre à une clientèle toujours plus large et variée. Tout cela s’inscrit dans une stratégie globale de diversification qui a permis à la banque de conforter sa résilience et de diminuer son exposition au risque de concentration », indique le Rapport annuel de 2016.

La bonne gouvernance, la force de l’innovation et d’adaptation, la flexibilité dans la gestion de proximité, la transparence, … ont contribué au positionnement de la TMB comme acteur de premier plan dans le secteur bancaire en RDC. Selon la Direction de cette institution bancaire, trois marqueurs performance ont été identifiés en 2016 :

  • Le vaste réseau de la TMB constitue une force pour servir le client où qu’il se trouve et lui permettre d’effectuer des transferts à travers toute la RDC. Le volume des commissions perçues sur ces transferts, principalement intra-pays, a connu une hausse de 11%.
  • Pour favoriser le dynamisme commercial, la banque a augmenté le volume de crédits octroyés en 2016. La TMB croit aux projets de ses clients et les accompagne dans leur mise en œuvre; cela se reflète dans ce poste du bilan qui a connu une augmentation de 5%. En effet, les mesures prises anticipativement ont notamment permis le maintien d’un volant de liquidité assez important, préservant ainsi un écart solide entre les dépôts et les crédits (le coefficient emplois de ressources ressort à 45%, en-dessous de la limite maximale fixée par le comité de gestion actif-passif de 50%).
  • En dépit de la conjoncture économique morose et de la baisse globale du volume d’activités, les dépôts à terme ont progressé d’environ 1%. A l’échelle du système bancaire congolais, la proportion entre dépôts à vue et dépôts à terme, se situe aux alentours de 80% et 20%. A la TMB, le volume de dépôts à terme connaît une croissance régulière et atteint près de 30% du total des ressources collectées auprès de la clientèle.

Si les chiffres disponibles dans le Rapport d’activités de 2016 symbolisent d’une part la capacité de résistance de la TMB ; et d’autre part sa flexibilité confortée au fil des années, la Direction Générale de la TMB contactée par votre rédaction reste formelle : la Banque se porte merveilleusement bien.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement