Connect with us

a la une

RDC : le G7 miniers continue à pousser pour la révision du Code minier !

Published

on

[URGENT] – Le Groupe de sept majors du secteur minier a réaffirmé son intention de continuer à discuter avec le gouvernement congolais afin d’obtenir des changements significatifs au Code minier. Dans un communiqué officiel rendu public cet après-midi du 14 mai 2018, le G7 miniers insiste sur le fait que des lacunes des dispositions actuelles du nouveau code entraîneraient immédiatement de nombreux problèmes pratiques et juridiques. Ils craignent que l’application de la Loi minière telle que révisée ait un impact négatif sur le développement de l’Industrie Minière de la RDC et sur les perspectives économiques à long terme du pays. Zoom Eco vous propose, ci -dessous, l’intégralité du communiqué conjoint :

L’équipe de l’industrie a participé activement au processus et a influencé la formulation d’un certain nombre de règlements découlant du Code, mais les représentants ont argumenté que le mandat de la commission étant limité à la rédaction du règlement, elle ne pouvait traiter des questions clés, notamment les droits acquis découlant de l’ancien code.

Une proposition détaillée traitant de ces questions clés a été soumise au Ministre des Mines par l’industrie le 29 mars, comme convenu lors de la réunion avec Son Excellence Monsieur le Président de la République le 7 mars dernier. L’industrie attend toujours une réponse formelle à cette proposition, qui a entre autres, présumait le respect de ces droits et proposait une redevance minière par pallier, permettant au Gouvernement de bénéficier de la hausse des prix des matières premières.

Les représentants de l’Industrie ont déclaré qu’ils continueront à collaborer avec le Gouvernement à tous les niveaux, ainsi qu’avec la société civile influente (qui est membre du Groupe Tripartite de la Révision du Code Minier) et qu’ils espéraient que des changements significatifs pourraient encore être apportés au Code.

Ils ont souligné à nouveau que les lacunes des dispositions actuelles du nouveau code entraîneraient immédiatement de nombreux problèmes pratiques et juridiques, ce qui aurait un impact négatif sur le développement de l’Industrie Minière de la RDC ainsi que sur les perspectives économiques à long terme du pays.

Ce communiqué est émis pour le compte des membres de l’industrie minière de la RDC représentant plus de 85% de la production du cuivre, du cobalt et de l’or ainsi que des projets en phase de développement les plus avancés: Randgold Resources, Glencore, Ivanhoe Mines, Gold Mountain International/ Zijin Mining Group, MMG Limited, Crystal River Global Ltd, China Molybdenum Co, Ltd (CMOC), et AngloGold Ashanti.

A RE(LIRE) :

RDC : Code minier, Yuma détruit l’argumentaire du G7 miniers !

RDC : le « G7 miniers » prêt à concéder des aspects fiscaux sauf la clause de stabilité !

RDC : l’industrie minière suggère le changement du ¼ du Code minier !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement