Connect with us

a la une

RDC : Rawbank parmi les 16 fondatrices de l’Association interbancaire sino-africaine

Published

on

Rawbank est la première institution bancaire de la RDC à avoir signer, avec 15 banques autres africaines et la China Development Bank (CDB), l’accord pour la création de l’Association interbancaire sino-africaine (CAIBA). La cérémonie a eu lieu le 5 septembre 2018 à Pékin en Chine.

En effet, cette association (CAIBA) entend œuvrer pour le renforcement de la coopération financière entre toutes les banques membres. Et ce, dans l’objectif de promouvoir le partenariat dans divers domaines tels que l’interconnexion des infrastructures Chine-Afrique, la coopération internationale et les échanges en sciences humaines.

Elle est née conformément à la vision du président chinois, Xi Jinping qui demeure engagé pour consolider les relations de la Chine avec l’Afrique et la promotion de « dix principaux plans de coopération » entre son pays et le continent Africain.

Si « huit actions majeures » de cette coopération Chine-Afrique ont été planifiées afin de consolider le partenariat, une collaboration plus étroite entre les institutions financières chinoises et les pays africains a été décidée. D’où, la raison d’être de la CAIBA.

Elle est mise en place pour palier au déficit des financements nécessaires afin de répondre aux besoins des pays africains en matière d’industrialisation, de connectivité des infrastructures et de réduction de la pauvreté.

Dès lors, la signature de cet accord concrétise l’engagement de la CDB et de Rawbank pour renforcer les relations économiques et les investissements entre la Chine et les pays africains, dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Rawbank, seule banque congolaise sélectionnée comme membre fondateur de cette coopération, affirme ainsi son leadership dans le secteur bancaire congolais aux côtés des banques internationales et africaines telles que Standard Bank, Absa, Attijariwafa Bank, etc.

Il y a lieu de noter que cet accord signé par la China Development Bank (CDB), représentée par son Président, M. Hu Huaibang, et les représentants des institutions financières correspondantes en Afrique marque la création officielle du premier mécanisme multilatéral de coopération financière entre la Chine et l’Afrique, à savoir : la CAIBA.

D’après les signataires, il s’agit d’une action concrète pour parvenir à une coopération gagnant-gagnant et à un développement commun de meilleure qualité et supérieur.

Sélectionnée en raison de sa position de leader dans le secteur bancaire congolais depuis plus de 16 ans, Rawbank a été la première banque congolaise à dépasser 1 milliard de dollars en total de bilan en 2015.

Forte de plus de 1 600 collaborateurs avec près de 100 points de vente, 300 000 clients et 25% de parts de marché, elle accompagne le développement de l’économie congolaise.

Certifiée et primée, cette banque du groupe Rawji est un acteur financier incontournable en RDC, tant pour les particuliers, les PMI/PME que pour les grandes entreprises et institutions internationales.

La CDB, quant à elle, a continuellement élargi sa coopération avec les institutions financières des pays africains depuis sa création par le gouvernement chinois en 2005. Elle a déjà investi et financé plus de 50 milliards de dollars dans près de 500 projets dans 43 pays africains.

Son rôle consiste à inciter les entreprises chinoises à investir en Afrique, à aider les gouvernements locaux africains à résoudre des problèmes tels que la pénurie de fonds et les retards dans la construction d’infrastructures. Elle s’efforce egalégalement à de développer la coopération économique et commerciale, à accroître l’emploi et à stimuler la croissance économique des pays africains.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :