Connect with us

a la une

RDC : SACIM, une vingtaine d’agents révoquée pour vol de diamants

Published

on

RDC : SACIM, une vingtaine d’agents révoquée pour vol de diamants

[INSOLITE] – Plus de 20 agents de la Société Anhuit-Congo d’Investissement Minier (SACIM), œuvrant dans la centrale de triage de diamants de cette société minière ont été révoqués pour vol de ces pierres précieuses. D’après une source proche de cette entreprise sino-congolaise citée par l’ACP, ils ont tous été repérés par des caméras de surveillance.

En effet, ces révocations massives des travailleurs congolais sont consécutives au vol de diamants perpétré endéans deux mois par eux, et découverts grâce aux caméras de surveillance installées dans ce service de tri où chaque acte de vol a été bien identifiable.

Vue des installations de la SACIM. Ph. Privée

Certains agents identifiés comme tels, ayant avalé des pièces de diamant, ont préféré de prendre la poudre d’escampette et disparaître dans la nature, plutôt que de passer devant les appareils ultraviolets de détection, et subir la purge en vue d’évacuer ces joyaux, a-t-on indiqué.

Par contre, d’autres agents révoqués plaident non coupables, et dénoncent l’absence d’une délégation syndicale au sein de l’entreprise pour défendre la cause des travailleurs. Le gisement diamantifère de Tshibwe était une réserve de la Minière de Bakwanga (MIBA), connu pour la production de diamant de joaillerie à environ 40% disséminé sous la roche kimberlitique.

Pour rappel, Tshibwe est une localité du territoire de Miabi. Elle est située à 45km à l’ouest de Mbuji-Mayi. Et lSociété Anhui-Congo d’investissement Minier (SACIM) est une entreprise d’économie mixte. 50% des parts sociales sont détenus par l’Etat congolais et 50% autres par Ahhui Foreign Economic Construction Group. Elle est placée sous la tutelle du Ministère congolais du portefeuille et mise sous une cogestion sino-congolaise.

ACP/Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :