Connect with us

a la une

RDC : Didier Musete suspendu pour présomptions sérieuses de faute de gestion de la SCTP !

Published

on

Le Directeur Général de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCTP) vient d’être suspendu de ses fonctions. Avec l’autorisation du Premier Ministre, la Ministre du Portefeuille a notifié à Didier Musete sa suspension à titre conservatoire le mercredi 2 novembre 2016. Présomptions sérieuses de faute de gestion de la SCTP en serait le grief mis à sa charge. Mais l’homme qui a ressuscité la SCTP serait également victime de son expertise et de sa confiance en la capacité de cette société étatique à s’assumer pleinement.

Dans les couloirs de la SCTP, la question est sur toutes les lèvres. Si certains veulent comprendre et savoir le manquement grave du Directeur Général suspendu, d’autres parlent carrément d’un motif nébuleux visant le départ de Didier Musete qui semblait gêner les intérêts de certains lobbies puissants.


« Est-ce que les prises de position de M. le DG préservant les intérêts de la nation et ceux de la SCTP quant à la libéralisation de la gestion des infrastructures de la fibre optique soutenue par un grand groupe international ont dérangé sa hiérarchie ? Si oui, ce qu’il fallait trouver des griefs pour le couler. Encore faudrait – t – il déterminer et prouver la faute de gestion dont question. Pour l’instant, la suspension prend effet. Mais nous devons savoir exactement ce qui s’est passé »
, a commenté une source proche du dossier.

Un projet de loi portant libéralisation de la gestion des infrastructures de la fibre optique serait déjà prêt à être examiner et approuver par le Conseil des Ministres du Gouvernement Central avant qu’il ne soit transmis au parlement, a – t – on appris.

Dans l’hypothèse où le DG serait effectivement victime de ces avis techniques sur cette matière, il y a lieu d’interpeller les élus du peuple à débattre froidement et publiquement sur la question de la libéralisation de la gestion des infrastructures de la fibre optique en RDC.

Cependant, les griefs mis à la charge de Didier Musete devraient faire l’objet d’une enquête judiciaire indépendante, transparente et concluante dans le respect des principes de la bonne gouvernance.

Entre temps, la remise et reprise est prévue avant la fin de la journée. C’est le Directeur Général Adjoint, M. Patrick Umba, de la SCTP qui assumera l’intérim jusqu’à nouvel ordre. Nous y reviendrons.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. précieux

    3 novembre 2016 at 15 h 32 min

    Didier Musete n’a pas demerité. Il a chassé la grasse à l’hôtel des postes et il a remis les agents au travail. Il faut des motifs solides pour “punir” un tel haut cadre du pays.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement