Connect with us

a la une

RDC : L’ANAPI motive les jeunes entrepreneurs à saisir les opportunités d’affaires

Published

on

C’est plus de 500 jeunes entrepreneurs que l’Agence Nationale de Promotion de l’Investissement (ANAPI) a sensibilisé au terme de la 4ème édition de l’Entrepreneuriat Start-Up 2 de G.T.C. Cette rencontre organisée par Global Touch Corporate a eu lieu le week-end dernier dans la salle Algarve dans la Commune de Lingwala.

Avant que le Ministre d’État en charge du Travail Lambert Matuku ne prenne la parole, l’assistance a suivi religieusement l’exposé du Directeur Général de l’ANAPI, Anthony Nkinzo qui, avant tout, a évoqué les multiples facilités d’entreprendre les affaires en RDC. Il suffit, selon lui, d’avoir accès à la bonne information que donne son institution : l’ANAPI.

Se basant sur les textes de la République dont le Code des Investissements en vigueur, Anthony Nkinzo a appelé ces jeunes à plus de responsabilité. De cet appel, il souhaite que les jeunes se forment dans différents domaines des affaires et surtout qu’ils aient accès aux informations.

« Jeunes entrepreneurs, les occasions d’affaires s’offrent à vous. A vous de les saisir et de développer en même temps l’esprit de patience. Car, les profits financiers dans les investissements ne sont pas immédiats », a – t – il préconisé.

L’occasion pour le Directeur Général de l’ANAPI de bien expliciter aux jeunes entrepreneurs les missions fondamentales de son institution dont l’accompagnement administratif et ses services gratuits au profit des investisseurs, la promotion des opportunités du pays ainsi que le plaidoyer pour l’amélioration du climat des affaires en RDC.

En dépit de leurs esprits créatifs, nombreux sont ces jeunes Congolais qui demeurent demandeurs d’emplois au lieu d’être des promoteurs des projets ambitieux. D’après Anthony Nkinzo, sur les 34 000 entreprises des jeunes enregistrées, seules 6 409 sont, à ce jour, opérationnelles dont 23 % des jeunes de moins de 35 ans sont responsables. D’où, ses encouragements aux jeunes afin de pouvoir s’y impliquer pour entreprendre sérieusement et professionnellement.

Par ailleurs, il a présenté certaines opportunités sur le plan régional dont les jeunes entrepreneurs congolais peuvent en bénéficier. La RDC faisant partie du COMESA, CEAC, SADC, … A certaines opportunités qu’offrent ces espaces régionaux sont à saisir par les jeunes congolais. Anthony Nkinzo a fini sa prestation par des réponses rassurantes aux préoccupations soulevées par ces jeunes.

Michel EFEKA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement