Connect with us

a la une

RDC : l’Ogefrem renforce la traçabilité du fret congolais !

Published

on

L’Office de gestion du fret multimodale (OGEFREM) vient de se lancer dans un processus de reconquête de la couverture totale du fret congolais. Il a signé récemment trois contrats avec des mandataires spéciaux des différentes zones. Objectif : renforcer le système de la traçabilité du fret congolais, de bout en bout (du fournisseur jusqu’au consommateur) et tenir des statistiques fiables en vue de mieux promouvoir le commerce extérieur. 

Le premier contrat de mandataire spécial vient d’être signé avec Golden Coast port Group. Cette firme chinoise détenue à 65% par des privés et 35% par l’Etat chinois a désormais le mandat de l’Ogefrem pour assurer, au départ de la Chine, la couverture du fret congolais et sa traçabilité.

“Et dans le cadre du contrat de mandat spécial que l’Ogefrem a signé avec Golden Coast, il y a aussi l’ouverture d’un centre d’information économique et commerciale à Shanghai, l’une des plus grandes places financières au monde. Donc, la RDC aura pied sur terre à Shanghai”, a déclaré le directeur général de l’Ogefrem, Patient Sayiba Tambwe.

D’après les estimations officielles, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et la RDC est évalué à 1 milliard de dollars américains en termes d’exportations annuelles. Alors que 60% des importations congolaises proviennent de la Chine. En marge du sommet Chine – Afrique, le vice-premier ministre des Affaires étrangères et Coopération régionale, léonard She Okitundu a salué la collaboration entre les deux sociétés.

Le deuxième contrat de mandataire spécial a été signé avec la société italienne Agenzia Genovege qui est également spécialisé dans le domaine du transport maritime et multimodale. Les termes dudit contrat prévoient que cette firme gère le fret congolais au départ de la zone Europe, la Turquie et les Emirats arabes unis.

Le troisième, enfin, engage la société namibienne African Union Cargo à veiller au fret de la partie australe de l’Afrique et particulièrement la Namibie.

Engagé dans ce processus de diversification de mandataires spéciaux, l’Ogefrem va désormais contrôler son système à partir de la RDC, lequel système tous ses mandataires spéciaux à travers le monde vont devoir utiliser.

D’après Patient Sayiba, c’est une rupture avec le passé où cette gestion se faisait à l’étranger. Quoi de plus normal que la démarche actuelle offre l’avantage de reconquérir la souveraineté sur le plan de la couverture du fret.

“Nous gérons le fret congolais dans le monde entier. Or, nous n’avons pas la capacité d’être partout. Dès lors, il est important que nous puissions avoir de contrat de mandat spécial avec certaines entreprises dans les zones importantes”, a – t – il précisé.

Ces contrats de mandataires spéciaux sont valables pour une période de trois ans renouvelables. Leur évaluation se se fera deux l’an selon les échéances convenues entre les parties.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :