Connect with us

a la une

RDC : SNEL, le Conseil d’administration dresse un bilan annuel des réalisations positives

Published

on

Après un an de gestion, le Conseil d’administration de la Société nationale d’électricité (SNEL) a noté avec satisfaction un bon nombre de réalisations menées à la tête de l’entreprise, susceptibles de contribuer efficacement à l’amélioration de la qualité de desserte en énergie électrique. Ces réalisations vont de l’initiative de production, en passant par le transport, jusqu’à la distribution. A cela s’ajoute l’amélioration des salaires du personnel.

Selon le compte-rendu du Conseil d’administration de la Snel, tenu le mardi 28 et mercredi 29 août 2018, sous la haute direction du président André-Alain Atundu Liongo, « l’avenir peut être envisagé avec optimisme pourvu que le maillon faible de la commercialisation soit résorbé par un recouvrement sur base de technologies nouvelles dont le compteur intelligent et à pré-paiement, opposables à tous. »

Sur ce, la Snel envisage de recourir à une autorité de régulation par le ministère d’Energie et de ressources hydrauliques. Elle tient également à solliciter auprès du ministère de l’Urbanisme l’assainissement de raccordement frauduleux.

Une année de gestion, des réalisations positives

Au niveau de la production, il est fait état de l’inauguration de la centrale de Zongo II le 22 juin dernier, dont les groupes 1, 2 et 3 sont en marche semi-industrielle depuis le 29 juin dernier. A cela s’ajoute la mise en service de la centrale photovoltaïque de Manono, dont les essais de la marche probatoire se poursuivent; et, l’inauguration de la deuxième prise d’eau d’un canal d’amené additionnel au parc de production d’Inga, ainsi que la remise en service de la centrale de Tshopo, avec un taux d’accroissement du productible de 13,22%.

En ce qui concerne le transport de cette denrée énergétique vitale, le Conseil d’administration a procédé à la mise en service, le 2 août 2017, du transformateur du nouveau poste de Makala. Il a également permis le paiement du transformateur n°1 au poste de Kwilu ; le renforcement du poste Liminga par le placement du troisième transformateur et sa mise en exploitation, ainsi que la mise en exploitation du nouveau transformateur du poste de Maluku à Kinshasa.

A RE(LIRE) : Kayombo affirme exécuter le programme visant à satisfaire les abonnés de la Snel

A propos de la distribution, le Conseil d’administration note que l’amélioration de la qualité du courant électrique s’est fait ressentir dans plusieurs coins de la capitale congolaise. Cela, suite au replacement de transformateur et à l’installation d’un troisième transformateur 30/6,6 KV-15 MVA dans la sous-station Deviaière pour l’alimentation de l’UPN, Ozone, Delvaux et environs.

L’implantation du feeder 3 Vallées bis a servi à l’alimentation de Mont Fleury, Kintambo, Binza-Village, Macampagne.

Il a également évoqué la remise en service de 26 nouvelles cabines implantées dans le cadre du projet PEPUR pour l’électrification des poches noires, ainsi que la remise en service du transformateur n°1 de 30/6,6 KV-15 MVA de la sous-station de Masina.

Autres réalisations positives
Au niveau des provinces, 13 nouvelles cabines ont été implantées dans le Haut Katanga (2), le Kongo central (4), le Sud-Kivu (1), la Tshopo (1) et le Kwilu (1).

Sur le plan commercial, la Snel affirme avoir élargi son réseau de placement des compteurs à pré-paiement (PEPUR, PRD, PMEDE). Elle a également assuré l’amélioration du climat des affaires en RDC « Doing Business/implantation », par l’instauration d’un système de guichet unique pour le processus de raccordement sur la desserte.

Le rajeunissement de la Société, le renforcement des capacités des agents, ainsi que le maintien de la paix sociale ont été également un facteur déterminant pour le Conseil d’administration. C’est ainsi qu’un nouveau plan de recrutement 2017-2019 a été élaboré.

“Il y a eu la mise en œuvre, après révision du plan de formation triennal ; l’organisation des élections syndicales, la majoration du salaire des agents de 14 %, ainsi que la formation des agents”, a – t – il précisé.

En rappel, l’équipe dirigeante de la SNEL est composée de : André-Alain Atundu (président du Conseil l’administration), Jean-Bosco Kayombo (directeur général), Fabrice Lusindewa Lusangi (directeur général adjoint), avec comme administrateurs : Sandrine Bubenga, Ngalula, Guylain Tshikez Diemu, Liska Abayuwe, Alphonse Kisolekele Mfumu, Marcellin Minaku, Jean-Paul Ntabana et Raphaël Luhulu.

Ils ont été tous nommés au terme de l’ordonnance présidentielle du 13 juillet 2017.

Forum des As/Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : la SNEL entreprend des travaux sur la ligne d’injection Inga-Kolwezi

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :