Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : attribution de 16 blocs pétroliers et gaziers de la RDC, l’Egypte manifeste son intérêt

Avatar of La Rédaction

Published

on

Bloc pétrolier

Les opportunités liées à l’attribution des blocs pétroliers et gaziers de la République Démocratique du Congo (RDC) ont fait l’objet des échanges entre le Ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, et le Premier Ministre égyptien, Moustapha Madbouli. C’était en marge de la 7ème édition de l’AFFCA au Caire en Egypte.

Leurs discussions ont en effet porté sur les opportunités que représente l’attribution des blocs pétroliers et gaziers non seulement pour la RDC mais aussi pour le continent africain dans sa globalité.

L’Égypte, déjà présente en RDC à travers plusieurs projets de construction d’infrastructures routières (la route reliant Mbuji-Mayi à Kananga en fait foi), est bien disposée à accompagner la RDC dans ce tournant décisif.

De son côté, le Ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a mis en avant les enjeux de cette démarche au regard de la situation occidentale instable au sujet principalement du marché du gaz.

Ainsi donc, la République Démocratique du Congo (RDC) dispose, via cette ressource quasiment inépuisable du Lac Kivu, de quoi offrir un palliatif plus crédible dans ce domaine, a affirmé le Ministre congolais des Hydrocarbures.

Les ressources gazières de la RDC étant estimées à 66 milliards de m3, Didier Budimbu a plaidé pour une intégration économique inter-africaine. Une vision partagée par le Président égyptien, Abdel Fattah Al Sissi, dans le but d’atteindre un développement global et durable tout en préservant la paix, la sécurité économique et sociale du continent.

La position du Président égyptien traduit une identité de vues avec son homologue congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a dit Didier Budimbu auprès du Chef du Gouvernement du pays hôte.

Le Ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, s’attend à des retombées positives dans la coopération égypto-congolaise, surtout au regard du projet d’attribution prochaine de 16 blocs pétroliers et gaziers.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito