Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : COMESA appuie l’intégration de la RDC dans l’économie régionale

Published

on

La RDC s’est engagée depuis 2015 dans l’intégration régionale du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA). Ce jalon requiert d’entreprendre des ajustements économiques, fiscaux et douaniers pour adapter l’économie congolaise à un espace plus intégré. C’est dans ce cadre que le ministre de finance, Henri Yav Mulang a procédé ce mardi 5 juin 2018 à Kinshasa, au lancement du projet de renforcement des capacités pour l’intégration dans le COMESA.

Un projet qui vise à appuyer le processus d’intégration de la RDC dans l’économie régionale du COMESA. Il va renforcer les capacités de l’Office Congolais de Contrôle en matière d’infrastructures qualité. Il va aussi contribuer à la mise en œuvre effective du Régime commercial simplifié (RECOS) afin d’améliorer les conditions d’accès aux marchés pour les petits commerçants transfrontaliers et renforcer les capacités du personnel douanier et des autres acteurs afin d’accélérer la mise en œuvre des engagements liés à l’intégration économique régionale.  

Le positionnement géographique de la RDC au cœur du continent africain circonscrit son destin économique. En 2014, au titre du 4ème appel, la République Démocratique du Congo avait bénéficié de 1 372 168 €. Le projet signé en ce jour s’inscrit dans le cadre du 7ème appel à soumission des Facilités d’Ajustement du COMESA.

Présent à cette cérémonie de lancement, M. Sindiso Ngweya, Secrétaire Général du COMESA a félicité la RDC pour ses efforts dans la mise en œuvre du programme d’intégration régionale. La signature de ce projet est, selon lui, la résultante du succès enregistré par le pays dans le domaine des normes et de la simplification du commerce transfrontalier.

Pour sa part, Henri Yav, ministre congolais de finances, a remercié les membres du COMESA pour leur accompagnement. Il a, par ailleurs souligné que, dans la continuité, cette initiative sera consolidée par les extrants du projet du 8ème appel en cours d’examen au niveau des instances du COMESA et dont les allocations financières s’élèvent à 1 721 035 €.

Ce 8ème appel permettra entre autre l’accès des exportations congolaises aux marchés régionaux à travers un appui pour la participation effective de la RDC à la zone de libre échange du COMESA ; au développement des chaines de valeurs par une contribution à l’opérationnalisation du centre de l’incubateur de Cuir de Kinshasa et enfin, la participation de la RDC aux programmes d’intégration régionale du COMESA par une renforcement des capacités du Comité National Interministériel de l’intégration régionale.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement
2 Comments

2 Comments

    Leave a Reply

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Advertisement

    Edito