Connect with us

a la une

Afrique : Covid-19, la RDC classée 7ème dans une étude sur l’impact des stratégies de restriction et le taux de décès

Published

on

Afrique : Covid-19, la RDC classée 7ème dans une étude sur l’impact des stratégies de restriction et le taux de décès 1

La République démocratique du Congo (RDC) occupe la septième place dans le classement des pays africains selon l’impact des stratégies de restriction et le taux de décès liés à la Covid-19.

Selon le magazine Agence Ecofin qui livre l’information, il s’agit d’une « récente étude sur l’impact des stratégies de lutte contre la pandémie de Covid-19 en Afrique ».

Une étude qui, selon la source, « a permis de démontrer qu’il n’existe pas forcément de corrélation entre les mesures de restriction adoptées par les Etats du continent et les résultats attendus ».

Dans le classement publié, l’Erythrée occupe la première position, suivi de Seychelles et le Burundi. Le bas du tableau est occupé par l’Afrique du Sud (54ème sur 54).

L’observation des scores (de 0 – le pire score à 100 – meilleur score) montre que les pays qui ont opté au début de l’épidémie pour un confinement du territoire ou pour le confinement des grandes villes et épicentres ont obtenu les pires scores.

A l’opposé, les pays qui ont imposé les restrictions les plus souples telles que l’absence de confinement et de couvre-feu ont obtenu de bien meilleurs scores.

Selon l’interprétation des experts, dans la lutte contre la covid-19 en Afrique, les pays ayant adoptés des mesures restrictives plus ou moins souples ont étonnamment obtenu de meilleurs résultats que ceux qui ont mis en œuvre des mesures plus rigoureuses, selon cette étude sur l’impact des stratégies contre la pandémie.

Intitulée « 6 mois de covid-19 en Afrique – Bilan global et pays des stratégies de lutte » et réalisée par le cabinet VIZEUM Management Consulting avec la participation du Pr Francine NTOUMI de la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM), l’étude établit un classement des pays africains sur la base de plusieurs critères, notamment les stratégies de restriction collective sur l’économie et les taux de décès par habitant de chaque pays au 31 août 2020.

Olivier KAMO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement