Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : la BAD a consacré 3,6 milliards USD pour le changement climatique en 2019!

Published

on

Afrique : la BAD a consacré 3,6 milliards USD pour le changement climatique en 2019! 1

Intervenant en vidéoconférence ce lundi 11 janvier 2021 à Paris, à la quatrième édition du One Planet Summit dédiée à la biodiversité, la Banque Africaine de développement (BAD) , a révélé avoir consacré en 2019 près de 36% de ses approbations, soit 3,6 milliards de dollars américains, aux financements climatiques, dont plus de la moitié dédiée à l’adaptation des pays africains au changement climatique.

Selon le communiqué de la BAD, après la conférence des Nations Unies pour le climat organisé en 2015 à Paris (COP 21), sa banque s’est dotée d’un Plan d’action pour le climat pour la période de 2016-2020.

Ce plan a accordé une grande priorité au renforcement de la résilience climatique.

<<Au cours de ces dernières années, les ressources de la Banque allouées au financement de l’adaptation au changement et à la résilience climatiques ont quintuplé, passant de 338 millions de dollars américains en 2016 à deux milliards de dollars en 2019>>, ont t-il fait savoir.

Hormis le financement de l’adaptation au changement climatique, le Plan d’action climat de la Banque repose sur la promotion d’une trajectoire de développement sobre en carbone, la mobilisation de la finance climatique et la création d’un environnement favorable à l’action climatique.

Pour rappel, le One Planet Summit a été lancé en 2017 par le président français Emmanuel Macron.

Il donne l’opportunité aux dirigeants du monde entier et aux organisations internationales de réfléchir sur la biodiversité et de relever leur niveau d’ambition sur la protection de la nature et sur le climat, tout en répondant aux nouvelles questions posées par la crise actuelle de la pandémie de covid-19.

Cette quatrième édition du Sommet, prévoit apporter une contribution décisive à la préparation de la COP 26 prévue du 1er au 11 novembre 2021 à Glasgow, en Écosse.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito