Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : la BAD et la BERD signent un protocole d’accord de 2,5 milliards USD en faveur du secteur privé en Afrique

Published

on

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) ont signé, ce lundi 24 mai 2021, un protocole d’accord d’un montant de 2,5 milliards de dollars américains.

Cette cagnotte est destinée à promouvoir le développement durable du secteur privé en Afrique.

Dans le cadre de ce partenariat, la Banque africaine de développement et la BERD capitalisent leur expertise et leur expérience respectives, en mettant l’accent sur le changement climatique, les infrastructures vertes et résilientes et le développement des marchés de capitaux.

Elles s’emploieront également à améliorer l’environnement des entreprises, à soutenir l’économie réelle et à mobiliser les investissements du secteur privé.

D’après le Président de la BAB, la Covid-19 menace les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations-Unies et exacerbe la vulnérabilité de la dette de nombreux pays africains.

Le développement durable du secteur privé sera la clé de la reprise et de la prospérité sur le continent.

« Le nouvel accord de partenariat entre nos deux institutions nous permettra de faire davantage ensemble, notamment en soutenant la croissance du secteur privé africain. L’impact de Covid-19 sur les ressources publiques est énorme et nous devons mobiliser davantage de ressources privées pour aider les pays africains à se reconstruire plus solidement », a déclaré le Dr Akinwumi Adesina, Président de la Banque africaine de développement, lors de la signature du protocole d’accord avec son homologue de la BERD.

Odile Renaud-Basso, Présidente de la BERD, s’est exprimée en ces termes : « La crise de Covid-19 a rendu encore plus urgente la nécessité d’une action collective meilleure et plus étroite. Au fil des ans, la collaboration entre la BERD et la Banque africaine de développement n’a cessé de se renforcer dans la région. Ce partenariat permettra à nos institutions de faire encore plus pour promouvoir un développement durable du secteur privé en Afrique du Nord. »

La Banque africaine de développement et la BERD ont une longue histoire de coopération.

Le mois dernier, les deux institutions ont signé un financement de 114 millions de dollars pour la construction de la plus grande centrale solaire privée en Égypte.

Ce nouveau partenariat scellé entre les deux parties permettra de renforcer leur potentiel en matière de projets et d’activités communs, débloquant ainsi des opportunités d’investissement dans les économies où les deux organisations opèrent.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito