Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : la BAD et le GCA mobilisent 25 milliards USD pour l’adaptation au changement climatique

Published

on

Afrique : la BAD et le GCA mobilisent 25 milliards USD pour l'adaptation au changement climatique 1

La Banque africaine de développement (BAD) et le Global center on adaptation (GCA) annoncent le décaissement de 25 milliards de dollars américains, le 25 janvier 2021, pour dynamiser les mesures d’adaptation aux effets du changement climatique en Afrique.

Cette annonce a été faite lors du lancement du programme d’Accélération de l’Adaptation en Afrique (AAAP) organisé par le Gouvernement du Pays-Bas et le Centre mondial pour l’adaptation (GCA).

L’AAAP est une initiative de la BAD et du GCA destinée à mobiliser 25 milliards de dollars pour le lutter contre le réchauffement climatique en Afrique.

Le Président de la BAD, Akinwumi A.Adesina, soutient que le financement de ce projet permettra d’accentuer les mesures innovantes et transformatrices dans l’adaptation et la résilience au changement climatique à la hauteur de besoins présents en cette matière.

Reconnaissant la vulnérabilité du continent africain face au changement climatique et aux difficultés rencontrées dans le contexte marqué par la pandémie, Mark Rutte, Premier ministre du Pays-Bas espère que 2021 verra s’accroître les ambitions et les mesures internationales en matière climatique.

Adesina a présenté au cours de trois sessions de ce programme le projet «Desert to power » d’un coût de 20 milliards de dollars américains pour la création de la plus grande zone mondiale de production d’énergie solaire au Sahel.

Retenons que cette initiative débloquera trois milliards de dollars américains en faveur de jeunes africains et aidera quelques 10 000 PME dirigées par ces jeunes dans la résilience au changement climatique.

Gradi WILINA/stagiaire UCC

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito