Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : la RDC pourrait figurer dans le top 20 des champions de la croissance économique en 2024 (Rapport)

Avatar of La Rédaction

Published

on

Afrique : la RDC pourrait figurer dans le top 20 des champions de la croissance économique en 2024 (Rapport)

La République Démocratique du Congo, abritant un potentiel minier chiffré à 24.000 milliards dollars, pourrait figurer parmi les champions du monde de la croissance économique en 2024.

Ces affirmations sont issues du nouveau rapport publié au mois de novembre 2023 par The Economist Intelligence Unit.

Intitulé « Africa outlook 2024-strong growth amid heated elections and financial woes », le rapport indique que le continent africain sera la deuxième région à enregistrer la plus forte croissance en 2024, juste derrière l’Asie.

À cet effet, le PIB réel du continent devrait croître à 3,2%en 2024, contre 2,6% en 2023.

Ainsi, notent les experts de l’institution, les économies riches en ressources naturelles et les principaux exportateurs de matières premières continueront à tirer leur épingle du jeu, compte tenu des prix élevés des hydrocarbures, des minerais et des produits agricoles.

Suivant ledit rapport, cette croissance serait portée par quelques pays africains qui devraient enregistrer des taux de croissance allant de 6% à 10% en 2024.

Parmi ces Etats africains, le rapport cite le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du Congo, le Bénin, l’Ouganda, l’Éthiopie, le Mozambique, le Togo ainsi que la Tanzanie.

Outre le Soudan et la Guinée, poursuit le rapport, la plupart des États africains devraient enregistrer une croissance positive en 2024.

Toutefois, le rapport souligne quelques faits saillants attendus en 2024 par rapport à la cartographie des régions.

L’Afrique de l’Est, la région qui absorbe l’Éthiopie, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et la République Démocratique du Congo, sera la sous-région la plus dynamique du continent en termes de croissance économique.

Dans le même ordre d’idées, les pays jouissant de la dette seront frappés de pleins fouets suite à l’impact du resserrement financier due à une dette excessive et un lourd fardeau de remboursement en 2024.

Paradoxalement, la République Démocratique du Congo, l’Angola, l’Éthiopie, l’Égypte, le Ghana, le Nigeria, le Soudan ainsi que le Zimbabwe, seront durement frappés par une inflation à deux chiffres attendue en 2024.

Flory Musiswa/Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV