Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : les Assemblées annuelles de la BAD 2022 se penchent sur la résilience climatique et la transition énergétique

Avatar of La Rédaction

Published

on

bad

Prévues du 23 au 27 mai 2022 à Accra (Ghana), les Assemblées annuelles 2022 de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront sous le thème « Favoriser la résilience climatique et une transition énergétique juste pour l’Afrique ».

Après deux éditions tenues en virtuel, les réunions de 2022 marquent un retour en présentiel.

Il sera notamment question, pour les dirigeants africains, d’échanger principalement sur la nature du soutien dont ils ont besoin de la part des partenaires mondiaux au développement. Ils échangeront également sur le coût estimé du renforcement de la résilience et d’une transition énergétique juste pour les économies africaines.

Ces réunions constituent l’événement le plus important de l’année pour le Groupe de la Banque. Elles attirent quelque 3 000 délégués et elles rassemblent les dirigeants et les actionnaires de la BAD pour faire le point sur les progrès de l’institution.

Les Assemblées de 2022 constituent aussi une plateforme unique pour les représentants des Gouvernements, des entreprises, de la société civile, des groupes de réflexion, du monde universitaire et des médias, pour discuter de questions cruciales concernant le développement de l’Afrique.

Des visites significatives

En marge des Assemblées de 2022, il est prévu une visite du Président du Groupe de la BAD au Président de la République du Ghana, Nana Akufo Addo.

Le Président du groupe de la BAD, Dr Akinwumi Adesina, rencontrera également le Ministre ghanéen des Finances, Kenneth Ofori-Atta, Président en exercice du Conseil des Gouverneurs du Groupe de la Banque africaine de développement.

Dr Akinwumi Adesina sera accompagné de Kevin Urama, économiste en chef par intérim et Vice-Président chargé de la gouvernance économique et de la gestion des connaissances à la BAD, de Vincent Nmehielle, Secrétaire général de la BAD, d’Alex Mubiru, Directeur général du cabinet du Président, de Kenyeh Barlay, Administrateur représentant la Gambie, le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone et le Soudan, et d’Eyerusalem Fasika, responsable du bureau-pays de la Banque au Ghana.

Le nouvel échangeur routier à quatre niveaux financé par la Banque africaine de développement dans le cadre du projet de transport urbain d’Accra à composantes multiples fera aussi l’objet d’une visite du Président du groupe de la BAD.

Achevé en 2021, l’échangeur Pokuase est le premier du genre en Afrique de l’Ouest.

Il faut noter que la structure et les travaux connexes du projet de transport urbain d’Accra ont contribué à réduire le nombre de décès sur l’autoroute principale entre Accra et Kumasi. Ils ont également facilité la mobilité et stimulé les échanges commerciaux à l’intérieur du Ghana ainsi qu’avec les pays limitrophes.

Le Groupe de la Banque africaine de développement a financé le projet à hauteur de 83,9 millions de dollars provenant du Fonds africain de développement. Son guichet de financement concessionnel et le Gouvernement ghanéen a apporté une contribution de 11 millions de dollars.

Ces réunions constituent l’événement le plus important de l’année pour le Groupe de la Banque. Elles attirent quelque 3 000 délégués et elles rassemblent les dirigeants et les actionnaires de la Banque pour faire le point sur les progrès de l’institution. Elles constituent également une plateforme unique pour les représentants des Gouvernements, des entreprises, de la société civile, des groupes de réflexion, du monde universitaire et des médias, pour discuter de questions cruciales concernant le développement de l’Afrique.

Olivier KAFORO

Advertisement

Edito