Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : vers des partenariats basés sur la ZLECAF entre les entreprises africaines et américaines

Avatar of La Rédaction

Published

on

Afrique : vers des partenariats basés sur la ZLECAF entre les entreprises africaines et américaines

L’institution de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) constitue une lueur d’espoir offrant des opportunités significatives pour les entreprises à travers le continent.

Ce point de vue a été défendu lors de la signature d’un protocole d’accord entre l’équipe de pilotage de la ZLECAF et Corporate Council for Africa, intervenue le 1er novembre 2023, en vue d’amorcer les partenariats entre les entreprises africaines et américaines.

En effet, l’objectif poursuivi, à travers ce protocole d’accord, vise à accroître le soutien et l’implication du secteur privé dans la réalisation des objectifs de la ZLECAF, tout en renforçant les liens en matière de commerce et d’investissement entre le continent africain et les États-Unis.

Suivant cette conception des choses, le transport et la logistique, la santé, l’agriculture ainsi que l’inclusion des femmes et des jeunes dans le commerce, constituent l’épine dorsale dudit protocole accord.

La Zone de libre-échange continentale africaine, une fois mise en exergue totalement, contribuera à booster plusieurs économies africaines avec à l’actif, l’effacement des frontières douanières.

D’après les projections des experts, la ZLECAF devrait stimuler le commerce intra-africain de 52,3 % d’ici 2025, augmenter les revenus de l’Afrique jusqu’à 450 milliards de dollars d’ici 2035, selon le FMI, et sortir 30 millions d’africains de l’extrême pauvreté.

À ce jour, le commerce intra-africain ne représente que 15 % du commerce total du continent, contre 58 % en Asie et 67 % en Europe.

Flory Musiswa/Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV