Quantcast
Connect with us

a la une

Albert Yuma sur la tentative de spoliation du terrain du Groupe Texaf : « cette situation constitue une menace contre le climat des affaires en RDC »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Yuma FEC

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) sollicite l’arbitrage du Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, sur la tentative de spoliation du terrain de Texaf qu’elle dénonce depuis plusieurs semaines.

En effet, une délégation du Groupe Texaf, actionnaire de Utex africa, avec à sa tête M. Jean-Philippe Waterschoot, accompagné par le Président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Albert Yuma, a été reçue, le lundi 20 septembre 2022 à la primature par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Cette délégation du groupe Texaf a soumis au Premier Ministre congolais les difficultés auxquelles son entreprise est confrontée, notamment la tentative de spoliation de son terrain situé entre l’avenue Colonel Mondjiba et le fleuve Congo, terrain qu’occupe Utexafrica depuis 1926.

Le Groupe Texaf, étant une des parties à ces conflits fonciers sur la Baie de Ngaliema, demande le concours du Chef du Gouvernement congolais pour qu’une solution soit trouvée face à cette situation des lotissements illégaux qui se font sur cette baie de Ngaliema, une zone qui, en plus, est inondable 7 mois sur 12.

Pour Albert Yuma, « cette situation constitue une menace contre le climat des affaires en RDC ».

Il sied de noter que le Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, a promis des solutions rapides face à ce fléau relatif au conflit qui mine le secteur immobilier et foncier en République Démocratique du Congo (RDC).

Olivier KASANDA /Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito