Quantcast
Connect with us

a la une

Cop 27 : la RDC obtient une promesse de financement de 230 millions USD d’ici 2030

Avatar of La Rédaction

Published

on

IMG 20221129 WA0003

La Vice-Première Ministre en charge de l’Environnement et Développement durable, Ève Bazaiba, a fait le bilan de la participation de la République Démocratique du Congo (RDC) à la Conférence internationale de l’Organisation des Nations-Unies sur le climat qui s’est déroulée du 6 au 20 novembre 2022 à Charm el-Cheikh au bord de la mer Rouge en Égypte.

Au cours d’un briefing organisé par le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, le lundi 28 novembre 2022, Madame Ève Bazaiba a indiqué que ces assises ont permis à la RDC d’obtenir la promesse d’un financement à hauteur de 230 millions de dollars américains USD.

« Nous avons obtenu des retombées positives avec la promesse de financement de 230 millions USD d’ici 2030 et la mise en place du mécanisme pour recevoir les fonds liés aux pertes et dommages ».

En effet, Ève Bazaiba a rappelé la signature de l’accord pour la mise en place du Groupe de travail RDC-USA chargé d’explorer les possibilités de l’économie durable dans les différents domaines de l’agroforesterie et du marché de crédit carbone.

La patronne congolaise de l’Environnement a également évoqué la signature de l’accord RDC-Brésil-Indonésie portant sur la gestion des forêts tropicales, tout en insistant sur le fait que cet accord vise à consolider le leadership de la RDC en tant que « pays solution » de la lutte contre le changement climatique.

La République Démocratique du Congo a besoin de plus milliards de dollars américains pour faire face à cette question de changement climatique.

Près de 80% de la population congolaise vivent essentiellement des forêts pendant que les appels se multiplient pour la conservation des ces forêts qui jouent un rôle très important pour la survie de l’humanité.

Les besoins exprimés par l’Afrique pour lutter contre le changement climatique est de l’ordre de 36 milliards USD par an.

D’après le Président de la République, Félix Tshisekedi, l’Afrique ne perçoit à ce jour que six (6) milliards pour lutter contre le changement climatique.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito