Quantcast
Connect with us

a la une

COP 27: les négociateurs africains appelés à définir les priorités pour une transition énergétique responsable

Avatar of La Rédaction

Published

on

IMG 20221029 WA0010

Plus de 50 organisations de la société civile de la République Démocratique du Congo (RDC), du Gabon et du Congo-Brazzaville ont clôturé, le jeudi 27 octobre 2022 à Kinshasa, la « Pré-COP 27 alternative » sur l’énergie et le climat dans le bassin du Congo en faveur des communautés locales. Ledit agenda sera défendu à la COP 27.

Ces organisations saluent la volonté du Gouvernement congolais et des autres pays du bassin du Congo de contribuer à la lutte contre le changement climatique et à la transition énergétique durable et propre.

Elles alertent cependant que « si nous n’y prenons pas garde, la planète brûle, et nous brûlerons avec elle si nous continuons de parler au lieu d’agir », reprenant une phrase du discours de la vice-première ministre de l’environnement, Eve Bazaiba, à l’ouverture de la Pré-COP 27 le 3 octobre.

Particulièrement pour la RDC, ces acteurs restent dubitatifs sur le sens du concept « RDC pays solution ».

« Restons néanmoins préoccupés par les orientations concrètes que mettent en place nos gouvernements, entre autre celui de la RDC, pour réaliser la vision Pays solution. Et nous posons par la même occasion la question sur le contenu de cette vision », lit-on dans leur déclaration.

A en croire es organisations, ce concept n’a que comme argumentaire le discours « Nous détenons des massifs forestiers, des ressources en eau et des matières premières qui peuvent aider à résoudre les problèmes climatiques ».

Estimant que ce discours à lui seul ne suffit, ces 50 organisations estiment qu’il est temps que le gouvernement congolais « mette en place des stratégies claires et de passer à l’action ».

Elles ont également déclaré que « si les Etats parties prenantes à la COP et en particulier les
Gouvernements africains demeurent dans l’inaction et promeuvent toujours des fausses solutions, les COP ne serviront à rien

A cet effet, ces ONGs ont formulé dix (10) recommandations à différentes parties:

• Aux Gouvernements de la RDC et des Pays du bassin du Congo :

– D’abandonner des projets à fort impact négatif sur l’environnement, sur le
social de nos communautés et l’économie de nos pays ;

– De promouvoir des projets d’énergies renouvelables décentralisées pour
l’amélioration de l’accès pour tous à l’énergie dans les pays du bassin du Congo en lieu et place des méga systèmes centralisés porteurs des grands impacts négatifs ;

– De promouvoir l’efficacité énergétique pour la consommation rationnelle et durable de l’énergie ;

– De travailler pour augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix-énergétique;

– Eviter des projets qui ont des impacts négatifs sur la santé des communautés. Cas de l’exploitation pétrolière qui a occasionné la réduction de l’espèrance
vie à 41 ans, dans le Delta du Niger ;

– Promouvoir les alternatives durables en faveur des communautés locales
particulièrement les femmes et les jeunes avant d’offrir les massifs forestiers comme solution pour stabiliser le climat de la planète ;

– Renforcer la gestion durable des ressources en eaux dans le bassin du Congo pour garantir les moyens de subsistance des communautés parce
que la majorité des populations vit en milieu rural et dépendent de l’agriculture et de la pêche ;

-Intégrer la femme rurale comme partie prenante de la Cop, parce qu’elle paie le lourd tribut du changement climatique.

• Aux négociateurs africains à la COP27 :

– L’Afrique doit définir ses priorités pour une transition énergétique responsable
et respectueuse des droits humains et des communautés ;

– L’Afrique doit être privilégiée pour accéder aux fonds pour la promotion d’une économie verte susceptible de lutter contre la pauvreté.

Il sied de rappeler que cet atelier intitulé « PRE-COP27 alternative » a réunit les différents profils de la société civile ainsi que des délégués des ministères de l’Environnement et de l’Energie.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV