Quantcast
Connect with us

a la une

David-Jolino Makelele : « la deuxième vague de la Covid-19 en occident risque d’impacter négativement la RDC »

Published

on

David-Jolino Makelele : « la deuxième vague de la Covid-19 en occident risque d'impacter négativement la RDC » 1

Après la deuxième vague de la maladie à coronavirus (Covid-19) en occident, le Gouvernement congolais craint des impacts négatifs que cela pourrait avoir sur la vie socio-économique en République démocratique du Congo.

Afin de prévenir tout ce qui peut négativement impacter sur la bonne marche du pays, le comité multisectoriel de lutte contre la covid-19 en République démocratique du Congo s’est réuni autour du Premier ministre Ilunga Ilunkamba.

Des aspects importants ayant trait à cette deuxième vague de la COVID-19 en Occident ont été évoqués.

Si des mesures idoines ne sont pas prises par le Gouvernement central, à travers le Comité Multisectoriel de riposte à la COVID 19 en RDC, a fait observé le comité, le pays risque d’être victime des impacts négatifs de cette pandémie qui sévit déjà pour une seconde fois en occident.

Au cours de cette réunion tenue le mercredi 18 novembre 2020 et présidée par le Premier ministre, il a également été question de procéder à une évaluation de la riposte à cette pandémie en République Démocratique du Congo.

Trois points ont fait l’objet des échanges, notamment la tendance à la hausse des cas confirmés de la covid-19, les tensions observées à l’arrivée à l’aéroport international de N’djili autour du test obligatoire de la covid-19 et le relâchement dans l’observance des gestes barrières par la population.

Selon le Ministre d’Etat à la Communication et des Médias, Jolinho Makelele, “il a été démontré que la deuxième vague de la covid-19 en occident risque d’impacter négativement la République démocratique du Congo, si des mesures idoines ne sont pas prises par le Gouvernement Central, à travers le Comité Multisectoriel de riposte à la covid-19“.

D’autres mesures sont sous examen et seront discutées le vendredi 20 novembre 2020.

Il y a lieu de rappeler que depuis plusieurs mois, le monde entier fait face à une crise sanitaire liée à la covid-19. Une pandémie qui a déjà fait des milliers de morts à travers le monde.

Olivier KAMO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito