Connect with us

a la une

David Malpass : « nous voulons avoir des programmes-pays efficaces»

Published

on

David Malpass : « nous voulons avoir des programmes-pays efficaces» 1

Le président de la Banque mondiale, David Malpass va engager le renforcement des programmes pays de son son institution afin de les rendre plus efficaces. Il l’a dit ce jeudi 11 avril 2019 au cours d’un point de presse tenu au siège du FMI dans le cadre des Assemblées de printemps des institutions de Bretton Woods.

Le successeur de Jim Yong Kim fait de la lutte contre la pauvreté dans le monde, la priorité de son mandat à la tête de la Banque mondiale. L’objectif étant de garantir la prospérité partagée des populations du monde.

Pour les pays africains, particulièrement, David Malpass s’engage notamment sur deux priorités : le changement climatique afin d’exécuter le plan existant et l’économie numérique pour encourager la création d’emplois.

« Je voudrais que les pays réussissent et relèvent le défis de la pauvreté. Il faut qu’ils parviennent à atteindre une croissance vigoureuse. Nous voulons que les femmes soient impliquées dans l’économie notamment dans l’entrepreneuriat», a déclaré David Malpass parlant des orientations de son mandat.

Avec la RDC, la Banque mondiale entend développer une nouvelle approche du partenariat, lequel vise la transformation structurelle de l’économie et la création d’emplois. Le ministre congolais des Finances, Henri Yav Mulang et le vice-président de la Banque mondiale ont échangé autour des mécanismes opérationnels, le 10 avril 2019 à Washington DC.

Par ailleurs, le président de la Banque mondiale préside ès qualités le Conseil des administrateurs de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) et de l’Association internationale de développement (IDA).

Il préside également le Conseil d’administration de la Société financière internationale (IFC), le Conseil d’administration de l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), et le Conseil administratif du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI).

David Malpass, qui était jusqu’alors chargé des relations internationales au département du Trésor américain, a pris officiellement ses nouvelles fonctions, depuis trois jours, en remplacement de Jim Yong-Kim.

Ce dernier, avait démissionné en janvier dernier estimant que son action serait plus efficace en dehors de la Banque mondiale. Il a décidé librement et Washington avait pris acte de cette décision.

Eric TSHIKUMA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement