Quantcast
Connect with us

a la une

Denise Nyakeru Tshisekedi : « le choix de Judith Tuluka Suminwa est un message fort en faveur du leadership des femmes »

Avatar of La Rédaction

Published

on

FD83496A E7D8 43E3 A05A D3E6FC4526DC scaled

Plusieurs associations de défense des droits de la femme ont salué le choix porté sur Madame Judith Tuluka Suminwa comme Premier Ministre du Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC).

La plupart d’entre elles trouvent en cette nomination une preuve de la masculinité positive du Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi.

Au nombre des réactions figure en bonne place celle de la première dame du pay, Denise Nyakeru Tshisekedi sur son compte X.

« J’adresse mes plus vives et chaleureuses félicitations à Madame Suminwa Judith pour sa nomination en tant que Premier Ministre », a-t-elle écrit.

« Ce choix du Président de la République, champion de la masculinité positive, est un message fort en faveur du leadership des femmes et de l’égalité de genres qui constituent l’un des piliers importants du développement de notre chère patrie. Je suis convaincue que son dynamisme et sa riche expérience professionnelle, fruit d’un parcours exceptionnel, contribueront au rayonnement de notre pays et à l’impulsion de l’action gouvernementale. Je lui souhaite plein succès dans l’accomplissement de cette haute mission. Ensemble Plus Fortes. », a-t-elle conclu.

Le Forum des femmes citoyennes et engagées (GDD), une ONG qui oeuvre dans la defense de droits humains plus particulièrement de la femme et de la jeune fille ainsi que la promotion de la culture électorale, a également salué la nomination de Judith Tuluka Suminwa.

« Un pas de géant à l’avancement de la prise en compte de la représentation des femmes aux instances décisionnelles. Nous saluons la nomination de Madame Judith Suminwa Tuluka à la Primature. », a indiqué la présidente de cette association.

De son côté, Madame Bibiche Kasanda, defenseuse de droits de la femme loue la masculinité positive du Chef de l’Etat congolais.

« Je n’ai jamais été aussi fière de mon Président Félix Tshisekedi que maintenant. C’est un signal fort pour la masculinité positive et la volonté matérialisée de mettre en pratique la loi sur la parité, à tous les niveaux de responsabilité. Félicitations Madame le Premier Ministre Suminwa Judith. », a-t-elle indiqué.

Pour Josepha Pumbulu, avocate et responsable de l’ONG Chari-Congo, seule la compétence compte.

« A compétence égale, je choisis la femme, vive le leadership féminin d’excellence. Félicitations à Son Excellence Madame la 1ère Ministre. », s’est- elle exprimé.

De son côté, Madame Ifoku Marie-Josée Mputa Mpunga, candidate malheureuse à la présidentielle du 20 décembre 2023, se réjouit de cette victoire des femmes. Ce qui a toujours été son combat.

« Sincères félicitations à la première femme Premier Ministre en RDC. C’est une étape historique et un moment significatif pour l’émancipation des femmes dans la politique de notre pays, résultat d’un combat de longue haleine. Chaque petit pas compte. Félicitations chère JudithTuluka Suminwa. », a-t-elle écrit.

Le Ministre de la Communication et des Médias n’a pas tardé à féliciter à Madame Judith Tuluka Suminwa.

« Félicitations Madame le Premier Ministre, Judith Suminwa, une première dans notre histoire. Honneur aux femmes ! Masculinité positive ! Bonne chance et plein succès au service de la République !Véritable preuve du Changement de narratif. », a écrit le Ministre Patrick Muyaya.

Rappelons que le 26 mars 2024, Félix Tshisekedi avait promis,au cours d’un entretien avec la délégation des « femmes d’exception » à la cité de l’Union africaine (UA), d’accorder une place de choix à la femme au sein du Gouvernement congolais. Chose promise, chose due.

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi, avait, séance tenante, réitéré son engagement à promouvoir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes ainsi que sa volonté à accompagner des initiatives touchant à l’entrepreneuriat et à élever les femmes au sein du Gouvernement et des principales institutions du pays.

Ces échanges entre le Président de la République et l’Association des femmes d’exception ont également porté sur l’état d’avancement de cette structure.

« Nous avons insisté pour que le Chef de l’État s’implique encore pour la parité, la promotion des femmes à des fonctions de responsabilité et une sensibilisation des hommes à la masculinité positive. », a affirmé Lydie Omanga, rapporteure de l’association.

Pour elle, « c’est le seul moyen d’arriver à un changement non seulement des mentalités mais aussi de la perception de la femme et du respect qu’on doit accorder à la femme ».

Nadine FULA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV