Quantcast
Connect with us

a la une

Didier Budimbu aux gestionnaires des stations-services : « Il faut mettre de l’ordre »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Didier Budimbu aux gestionnaires des stations-services : « Il faut mettre de l'ordre »

A la suite de la mesure de rationalisation de la consommation de carburants dans la ville de Kinshasa, les stations-services sont plus que jamais envahies. Une situation à l’origine des embouteillages sur les principales artères de la capitale congolaise.

« Il faut mettre de l’ordre », a martelé le Ministre congolais des Hydrocarbures, Didier Budimbu, en s’adressant particulièrement aux gestionnaires des stations-services dans une communication officielle intervenue le mercredi 7 septembre 2022.

« Même quand une personne est servie en carburants, elle ne sait plus quitter la station. Et cela provoque des embouteillages. », a déploré Didier Budimbu.

Eu égard au besoin de rationaliser la consommation en carburants pour faire face à la baisse des stocks, le Ministre Didier Budimbu a annoncé des dispositions particulières que les sociétés pétrolières sont appelées à respecter en cette période de pénurie.

« Au plus 30 litres seront servis pour une jeep, et 20 litres pour les autres voitures y compris les véhicules communément appelés « Ketch », a déclaré le Ministre congolais des Hydrocarbures.

S’agissant de l’utilisation domestique, le patron congolais des Hydrocarbures a estimé que tout le monde doit se serrer les coudes.

« Il ne faudrait pas acheter 10 bidons pour aller les garder chez vous à la maison alors qu’on est dans une période où on doit se serrer les coudes », a-t-il affirmé.

Pour Didier Budimbu, « mieux vaut prendre des petites quantités le temps que les bateaux n’arrivent pour permettre de revenir à la situation normale ».

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito