Quantcast
Connect with us

a la une

Engunda Ikala : « Tshisekedi a dit la vérité au sujet du salaire du Président »

Published

on

TRIBUNE – Dans une interview accordée à la RTNC et à Top Congo, le Président de la République dit ne pas connaitre son salaire qu’il pense d’ailleurs ne pas être exorbitant. Il n’en fallait moins pour que la toile s’affole, « menteur », « affabulateur », « manipulateur », le Président de la République a eu droit à des quolibets de toutes sortes. Cependant, lorsque je lis plus attentivement les arguments de ses détracteurs sur cette question, je me rends compte qu’il existe une vraie méconnaissance sur les salaires du chef de l’État.

Que ce que je n’ai pas entendu ! Le Chef de l’État toucherait en terme salaire, l’équivalent de 2,2 millions USD/mois puisqu’une loi aurait stipulé que l’ancien président de la République toucherait 30% du salaire de l’actuel en exercice. Ainsi, comme Joseph Kabila touche 680.000 USD/mois, l’actuel toucherait donc le montant cité plus haut. Cette croyance admise par tous démontrerait que l’actuel président ment comme il respire lorsqu’il dit ne pas connaitre son salaire et qu’il pense, de surcroit, que celui-ci n’est pas exorbitant. Cependant, à la lecture et à l’analyse des lois, si le salaire du Président est connu, je peux affirmer qu’il n’est effectivement pas aussi exorbitant que ce que propagent ses détracteurs. Je m’explique de manière précise !

PRINCIPES
Selon l’article 89 de la Constitution « les émoluments et la liste civile du Président de la République sont fixés par la loi de finances ». Quant à l’ancien Chef de l’État, les articles 11 et 13 de la loi n°18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs des corps stipule que l’ancien Président de la République a droit une « pension spéciale » et une « allocation annuelle pour services rendus » qui sont fixées par la loi des finances. Aucune disposition de la ladite loi ne rattache ces avantages aux émoluments du Président de la République en exercice. Cette information sur les 30% dont tout le monde parle découle plutôt de l’article 4 du décret n°18/037 du 24 novembre 2018 déterminant les modalités d’octroi des honneurs et des avantages complémentaires aux anciens Présidents de la République élus qui stipule que « tout ancien Président de la République élu bénéficie, à charge du trésor public, des avantages complémentaires ci-après :1. Indemnité mensuelle estimée à 30% des émoluments du Présidents de la République en fonction ».

APPLICATION
Salaire du Président de la République
Lorsque nous lisons la loi des finances n°20/020 du 28 décembre 2020 pour l’exercice 2021, on constate ceci dans l’annexe IV intitulé « Détails par section, rubrique budgétaire et chapitre » :

  • Section : Présidence
  • Rubrique : Rémunération
  • Chapitre : 10100 intitulé « Bureau du Président »
  • Ligne budgétaire : 2101110101000000366111000000-36611 intitulé « Traitement de base du personnel permanent »
  • Qualité : Personnels politiques
  • Nombre de personne : 1
  • Montant : 324 011 161 CDF

Au regard de cette information, la rémunération du Président de la République Felix Tshisekedi est fixée par la loi des finances en cours à 171.000 USD pour l’année 2021, soit environ 14.000 USD/mois. Très loin des 2,2 millions USD tant décriés par ses détracteurs. Objectivement, au regard de la fonction qui est la sienne, ce n’est effectivement pas un salaire exorbitant comme le dit lui-même le Chef de l’Etat. Quant au fait de dire « je suis incapable de vous dire combien je touche », c’est un choix personnel. Si lui-même décide de ne jamais prendre connaissance de sa fiche paie ou que les services qui l’entourent n’ont pas fait l’effort de lui transmettre l’information reprise dans cette ligne budgétaire de la loi des finances, nous n’avons aucun élément pour mettre en doute cette affirmation. À la limite, nous pouvons trouver cela un peu incongrus et inhabituels. Cependant, qu’aurait-il gagner à vouloir cacher l’information selon laquelle il touche14000 USD/MOIS compte tenu qu’il ne s’agit pas d’un montant aussi exorbitant au point de choquer la conscience. A mon sens, il est fort probable qu’il est simplement dit la vérité sur le peu de connaissance qu’il a de son salaire.

Salaire de l’ancien Président de la République
Quant à la pension « pension spéciale » et à l’ « allocation annuelle pour services rendus » à l’ancien Président de la République je n’ai trouvé aucune mention explicite d’une telle dépense prévue dans la loi des finances. Peut être est-il payé sur une autre rubrique de la loi des finances dénommé autrement.
Quant au fait que ce dernier touche 30% des émoluments du Présidents de la République en fonction. A ce sujet, au regard du fait que la loi des finances fixe la rémunération du Président en fonction à 14.000 USD/mois, force est de conclure alors que l’ancien chef de l’Etat devrait toucher l’équivalent de 4200USD/mois. Encore là, rien de vraiment d’exorbitant !

Si, par ailleurs, l’ancien Président touche effectivement 680.000 USD/mois comme le dit une certaine presse, cela ne peut donc être qu’une « pension spéciale » ou une « allocation annuelle pour services rendus » mais dans ce cas alors, c’est de la responsabilité du Parlement qui en fixe les montants dans la loi des finances comme nous rappelle les articles 11 et 13 de la loi n°18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République élus. Il ne serait donc pas honnête de lier ce montant de 680.000USD/mois au salaire du Président actuel qui, comme démontré ici, que de 14.000 USD/mois.

CONCLUSION
Je pense que le devoir de l’intellectuel consiste notamment à éclairer la cité afin de combattre la spéculation, la calomnie et la désinformation. Je suis un « intellectuel » très critique des pouvoirs publics y compris du Président de la République. Je ne suis pas d’accord sur le train de vie des institutions, le climat des affaires, l’application de la gratuité scolaire, les finances publiques, l’environnement etc.… Mais nos positions doivent absolument camper sur des éléments objectifs, rationnels et si possible vérifiables. Ceci afin d’assainir le débat public, de le dépassionner de toute tendance tribale ou partisane afin que jaillisse la lumière de la raison.

Ce qui m’attriste dans ce débat sur le salaire du Président est la paresse intellectuelle et la dictature des émotions. En effet, nous ne nous remettons pas en cause sur ce que nous croyons être vrai et nous ne faisons pas l’effort pour trouver la bonne information qui se trouve pourtant là sous nos yeux. Au contraire, nous sommes guidés par la passion et l’émotion. Les partisans des uns et des autres, au lieu d’aborder le débat sur des éléments objectifs et vérifiables, s’insultent et s’invectivent. Cela doit cesser !
Maintenant que nous sommes tous éclairés sur cette question sur le salaire du Président de la République, peut-on maintenant aborder les vraies problématiques qui rongent la société congolaise. Il s’agit principalement de :

  • L’insécurité à l’Est du pays ;
  • L’insuffisance alimentaire aigue qui touche 27 millions de congolais soit 33% de la population ;
  • La pauvreté sachant que 60 millions de congolais vivent avec moins 1,9USD/jour soit 73% de la population.

Voilà les vrais débats !
ENGUNDA IKALA, analyste
Loi des finances n°20/020 du 28 décembre 2020 pour l’exercice 2021. Allez à la feuille 121 : https://budget.gouv.cd/…/plf2021/lf2021_vol2_depenses.pdf
Décret n°18/038 déterminants les avantages et devoirs reconnus aux anciens membres du Gouvernement : https://www.droitcongolais.info/…/142.11.18.1-Decret-du…
Décret n°18/037 du 24 novembre 2018 déterminant les modalités d’octroi des honneurs et des avantages complémentaires aux anciens Présidents de la République élus : https://laprosperite.online/…/815-constitues-rdc-bruno…

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito