Quantcast
Connect with us

a la une

Expo béton 6 : le caucus des sénateurs de Kinshasa proposent trois moyens financiers pour résoudre les difficultés de la ville

Avatar of La Rédaction

Published

on

IMG 20221201 WA0005

Le caucus des sénateurs de Kinshasa penchent sur trois solutions pour résoudre les problèmes qui rongent la ville de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC). Ils ont fait ces propositions, le samedi 3 décembre 2022, par la voie du rapporteur de ce caucus, Patrick Lubala, lors d’un panel organisé en marge de la sixième édition d’Expo béton.

Les outils (moyens) proposés par ces élus des élus de Kinshasa portent notamment sur :

Primo : au plan des finances publiques

Les sénateurs de Kinshasa estiment que la gestion des finances publiques en RDC est encore marquée par une faiblesse et se résume à la difficulté à maîtriser aussi bien des recettes que des dépenses.

« Nous observons quelques failles. Le budget jusque-alors s’écarte souvent des priorités de la stratégie de développement or ça devrait être un élément de convergence vers la relance des investissements. », a-t-il dit.

Les crédits budgétaires sont toujours limités jusqu’aujourd’hui par les écarts entre l’exécution et les autorisations budgétaires.

La transparence budgétaire est affectée des dépenses hors budget. La chaîne des dépenses souffre encore des procédures exceptionnelles et les contrôles sont vraiment faibles dans l’encadrement des dépenses.

Par ailleurs, la constitution de la RDC indique clairement, soutiennent-ils, les compétences exécutives et respectives du pouvoir central et des provinces mais leur application pose problème dans la capitale.

Secundo : L’accès aux crédit pour la population.

C’est un outil important dans l’économie.

« Les banques jouent un rôle économique très important dans les sociétés capitalistes. Elles jouent un rôle dans la sélection du projet que nous avons, avancions des perspectives économiques. Le crédit joue également le rôle de cœur dans le corps humain qui distribue le sang vers les organes. C’est un élément clé dans toute économie d’un pays, qui facilite les activités économiques au travers les opérations de paiement, les opérations d’échange et de prêt. », disent-ils.

Tertio : le partenariat public-privé.

Le PPP constitue une solution innovante importante dans la mesure où il permet la rencontre des intérêts des services de l’Etat et le partenaire privé dans l’objectif de faire le partenariat gagnant-gagnant.

Le PPP est un mode des financements aujourd’hui des infrastructures publiques. Il s’agit de faire écho à l’expertise et à l’innovation du secteur privé ainsi qu’au financement privé pour aboutir à tous les services publics.

Par rapport à ces solutions, le caucus des sénateurs de Kinshasa proposent également une politique de proximité vers la population ;
une politique des dirigeants vers la population; une organisation de la base vers le haut.

Selon le rapporteur du caucus des sénateurs de Kinshasa, un autre outil important est l’appui financier de proximité pour le développement local concret et durable.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV