Quantcast
Connect with us

a la une

Fatshi : «nous ne sommes pas du camp de la continuité ni des confusionnistes»

Published

on

Félix Antoine Tshisekedi (Fatshi) vient de fixer l’opinion congolaise de la position politique réaliste du Cap vers le changement (CACH) par rapport au processus électoral. Devant la presse à Lubumbashi, il a réitéré l’engagement et la détermination de sa plate-forme à remporter la victoire à la présidentielle qu’aux législatives.

« Votez pour CACH. Car, notre équipe est prête. J’évalue nos chances à plus de 50%. Nous ne sommes pas du camp de la continuité du malheur des congolais ni  de celui des confusionniste qui veulent aller aux élections sans la machine à voter», a déclaré Félix Antoine Tshisekedi.

Visiblement, le candidat numéro 13 a fait référence respectivement à Emmanuel Ramazani Shadary porté par le Front commun pour le Congo (FCC) pour assurer la continuité de l’oeuvre amorcée par Joseph Kabila et à Martin Fayulu candidat numéro 4 aligné par la Coalition Lamuka.

Pour le CACH, le rapprochement avec les opposants de coalition Lamuka demeure une possibilité.

« Ils n’ont pas le monopole de l’opposition et qu’ils arrêtent de nous diaboliser. […] Ils restent des frères. Mais nous sommes dans une divergence de vues», a insisté Fatshi.

Faisant le point sur le reste de la campagne électorale, Fatshi affirme qu’il ne reste que la partie Ouest notamment les provinces du Bandundu, du Kongo Central et de l’Equateur.

« Nous allons, avec nos députés nationaux et provinciaux, continuer à battre campagne au courant de cette semaine qui nous reste. Car, le peuple est acquis au changement », a-t-il expliqué.

Juste après cette conférence de presse, le tandem FatshiVit s’est dirigé vers l’aéroport pour prendre son avion à destination de Tshikapa, province du Kasai.

Gérard KANGOMBE| Zoom Eco

Advertisement

Edito