Quantcast
Connect with us

a la une

Félix Tshisekedi : « Notre pays est victime d’une agression lâche et barbare de la part de son voisin le Rwanda »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Félix Tshisekedi : « Notre pays est victime d’une agression lâche et barbare de la part de son voisin le Rwanda »

La République Démocratique du Congo est victime d’une agression lâche et barbare de la part de son voisin le Rwanda, a indiqué, le mercredi 17 août 2022, à Kinshasa, le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi, nouveau Président, pour l’exercice 2022-2023, de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), à l’ouverture du 42ème Sommet ordinaire de cette organisation régionale.

Devant ses pères de la SADC, Félix Tshisekedi a dénoncé le comportement du Rwanda qu’il ne cesse d’accuser de soutenir les terroristes du M23 actifs dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

« Permettez-moi de remercier notre communauté la SADC pour sa solidarité avec le peuple congolais au moment où notre pays est victime d’une agression lâche et barbare de la part de son voisin le Rwanda », a-t-il déclaré.

Félix Tshisekedi a remercié l’Afrique du Sud, le Malawi et la Tanzanie, pays contributeurs des troupes de la Brigade d’intervention de la Monusco présente au Nord-Kivu depuis 2013. Cette brigade qui avait, en son temps, aidé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à défaire la même rébellion du M23 qui a été relancée fin 2021.

A ce jour, les terroristes du M23 occupent plusieurs localités du territoire de Rutshuru ainsi que la cité de Bunagana.

Pour faire fléchir les envahisseurs du M23, Félix Tshisekedi a opté pour l’option diplomatique notamment à travers des pourparlers de Nairobi au Kenya et de Luanda en Angola. Mais jusqu’à présent, ces pourparlers restent au point mort car n’ayant encore produit aucune avancée dans ce dossier.

Félix Tshisekedi a appelé les pays membres de la SADC à soutenir la République Démocratique du Congo (RDC) et sa population face à cette rébellion.

Dans son mot, le Président de la Zambie, Hakainde Hichilema, a attiré l’attention de cette organisation régionale sur la situation sécuritaire qu’il juge chaotique dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Nous devons appuyer la République Démocratique du Congo pour la paix et la stabilité et cela nous permettra d’implémenter tous nos projets de l’énergie, de l’eau et de la croissance économique », a déclaré Hakainde Hichilema qui intervenait pour la toute première fois au Sommet de la SADC depuis son élection en août 2021 à la tête de la Zambie.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito