Quantcast
Connect with us

a la une

Guy Loando : « la RDC sera bientôt dotée de la Loi sur l’Aménagement du territoire »

Avatar of La Rédaction

Published

on

GLM Minat copie

La République Démocratique du Congo (RDC) sera bientôt dotée d’outils de planification spatiale, à travers notamment la Loi sur l’Aménagement du territoire, déjà adoptée à l’Assemblée nationale.

Le Ministre d’Etat chargé de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo, l’a annoncé, le mercredi 10 mai 2023, au cours d’un briefing presse en compagnie du Ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya.

Ce face-à-face avec la presse nationale et internationale était axé autour du thème : «Aménagement du territoire comme moyen de prévention des catastrophes naturelles en RDC ».

D’après le Ministre d’Etat Guy Loando, le pays ne disposait guère d’instruments juridiques adéquats en matière d’aménagement du territoire depuis 67 ans.
C’est ce qui explique, selon lui, l’anarchie qui règne dans le secteur de la construction où chacun y va à sa manière.

« Il suffit de demander à un architecte de faire un plan de la maison selon son goût et d’obtenir l’autorisation de bâtir auprès des services habilités, cela suffit pour ériger son habitation comme beau lui semble. L’Etat était totalement absent, ce qui explique qu’on ait des constructions pêle-mêle tel qu’on peut le constater à travers les villes congolaises. », a déploré Guy Loando.

Toutefois, tempère-t-il, le pays détient désormais quelques outils d’aménagement du territoire. Il s’agit de la politique nationale d’aménagement du Territoire (APNAT), le guide méthodologique (chaque province ainsi que les ETD doivent avoir les plans provinciaux et locaux d’aménagement du territoire), la Loi sur l’Aménagement du territoire car l’Aménagement du territoire était régi par un décret de 1956. Ce processus d’adoption a été très participatif pour avoir un texte le plus acceptable possible.

« Ainsi, avec la loi sur l’Aménagement du territoire déjà adoptée à l’Assemblée nationale, les choses vont définitivement changées », explique le Ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire.

Grâce à cette loi, trois services publics seront créés en vue d’aider et veiller à son application. Il s’agit notamment de l’Agence nationale d’aménagement du territoire, du Fonds national d’aménagement du territoire et de l’Observatoire national d’aménagement du territoire.

Soulignons que la loi pourra déterminer, dans chaque ville, l’affection spécifique de tous les sites prévus pour l’agriculture par exemple et personne ne pourra y ériger une habitation.

Guy Loando a indiqué que le Gouvernement veillera au respect strict de la loi.

« On va commencer par mener une campagne de vulgarisation, avant de passer à la phase des sanctions contre les récalcitrants », a-t-il insisté.

Rappelons que les constructions anarchiques sont
l’une des causes des catastrophes naturelles.

« Si l’eau ne se trouve pas un chemin pour passer, elle finit par détruire tout sur son passage pour couler. Et les conséquences n’échappent à personne », a déclaré Guy Loando.

Nadine FULA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV