Quantcast
Connect with us

a la une

Ituri : plus de 8 700 déplacés internes répertoriés à Walendu (Société civile)

Avatar of La Rédaction

Published

on

images 46

Plus de 8 700 déplacés internes ont été répertoriés à Walendu Tatsi au territoire de Djugu dans la province de l’Ituri. C’est ce qu’a renseigné le Président de la société civile de l’Ituri, Désiré Mangunga, au cours d’un point de presse organisé ce lundi 23 janvier 2023.

En effet, la société civile a déploré les conditions dans lesquelles vivent ces déplacés qui manquent de nourriture, de médicaments, d’eau potable et ne peuvent plus accéder à leurs champs, la région étant toujours sous la menace des éléments de la milice Zaïre.

« Il n’y a pas d’assistance alimentaire ni de médicaments. Déjà, on a enregistré des cas de décès. Deux enfants sont décédés à la maternité malgré les efforts du corps médical. Les déplacés identifiés avaient fui entre le 10 décembre 2022 et le 11 janvier 2023, des violences commises par la milice Zaïre dans au moins dix villages de Djugu, notamment Dadha, Minju, Datule, Dyapi, Kalanda ou encore Langbe, pour se mettre à l’abri à Tsalaka, Bawu, Ngundbe, Penyi-Centre, Lidyo, ainsi que dans d’autres terroirs de Djugu.», a expliqué ce responsable de la société civile.

A en croire le Président de la société civile de l’Ituri, plusieurs personnes parmi ces déplacés passent nuit à la belle étoile.

Face à la presse, Désiré Mangunga a lancé une alerte au Gouvernement et aux humanitaires afin d’assister ces personnes déplacées internes qui n’ont aucune aide depuis leur arrivée à Walendu Tatsi.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito