Quantcast
Connect with us

a la une

Jean-Jacques Mbungani : « Les 19 mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre la 3ème vague de la pandémie de Covid-19 portent des résultats positifs »

Published

on

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani, se félicite des résultats obtenus grâce aux 19 mesures arrêtées dernièrement par le Gouvernement pour lutter contre la troisième vague de la pandémie de Covid-19.

Aux côtés de son collègue Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, lors d’un point de presse conjoint, ce jeudi 15 juillet 2021, Dr Jean-Jacques Mbungani note une diminution remarquable du nombre cas positifs.

« Toutes ces mesures ont porté des fruits et il y a diminution de cas, d’occupation de lits dans les hôpitaux. Il y a bon espoir que dans les semaines à venir de diminuer davantage pour avoir au moins 100 cas par jour », avance-t-il.

Selon lui, cette diminution de cas de contamination se justifie également par la campagne de vaccination qui commence à porter des fruits.

Évoquant l’évolution de la pandémie de covid-19 depuis son apparition en mars 2020 en RDC ainsi que l’arrivée de différentes sortes de vaccins, le ministre Mbungani a souligné que « la vaccination constitue un élément essentiel pour combattre cette pandémie de Covid-19 ».

Et de poursuivre: « Depuis que nous avons eu les premières doses de 1,716 millions d’AstraZeneca en date du 2 mars 2021 et nous avons commencé à vacciner au mois d’avril 2021, ces vaccins ayant une date précise de péremption, plus de 100 000 doses ont été mises hors circuit dans les provinces et 7 000 doses à Kinshasa. »

La République Démocratique du Congo connaît actuellement une rupture de stock de vaccins.

Néanmoins, grâce à la facilité de COVAX, dit le Ministre Mbungani, le pays sera approvisionné avec 50 000 doses d’AstraZeneca dans quatre semaines et 250 000 doses de vaccin Pfizer à la même date.

En outre, 4,6 millions de doses de vaccin Pfizer arriveront au pays mi-août 2021, a-t-il indiqué.

Ce n’est pas tout. Le vaccin chinois est également attendu pour renforcer la couverture vaccinale.

« Dans le cadre des accords bilatéraux avec la Chine, nous attendons 200 000 doses de vaccin chinois «Sinovac» et dans le cadre de l’Union africaine, nous attendons des doses de vaccin Johnson & Johnson à hauteur de 26 millions de doses mais les négociations sont encore en cours. Ces dernières vont arriver en deux étapes; la première composée sera constituée de 10 millions de doses et ensuite 16 millions de doses à la deuxième étape. Mais il y a une contrepartie du Gouvernement de 1,5 USD par dose ».

Le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, a précisé que la priorité de la vaccination sera réservée aux personnes ayant des problèmes cardiaques, problèmes de baisse d’immunités et le personnel de santé.

D’après lui, l’âge requis pour se faire vacciner est fixé au minimum 18 ans.

Pour ce qui est de l’efficacité de la campagne de vaccination, le Ministère explique qu’il s’appuie sur un plan médiatique de communication pour informer les congolais afin qu’ils puissent accepter ces vaccins. La vaccination étant le moyen le plus efficace contre la riposte, conclut-il.

Notons que depuis l’avènement de la Covid-19 en RDC en date du 10 mars 2020 jusqu’à ce jour, le pays a enregistré 45 211 cas (45 210 cas et 1 cas probable), 28 801 cas de guérison et 984 décès.

Ce bilan correspond à la compilation des statistiques officielles du Secrétariat technique de riposte contre le coronavirus en RDC depuis la première vague jusqu’à la troisième vague de cette pandémie à laquelle fait actuellement face le Gouvernement congolais.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito