Quantcast
Connect with us

a la une

José Mpanda : « le montage du Satellite congolais d’observation de la terre nécessite 100 millions USD »

Avatar of La Rédaction

Published

on

satelite

La République Démocratique du Congo (RDC) doit mobiliser 100 millions de dollars américains (USD) pour espérer disposer de son Satellite d’observation de la terre.

Cette précision a été fournie par le Ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda, alors qu’il intervenait à la deuxième journée de la Semaine de la science et des technologies (SST 9), organisée à Kinshasa du 18 au 22 avril 2022.

Sur instructions du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a déclaré José Mpanda, le montage du Satellite congolais sera entièrement financé par le Gouvernement congolais.

« Au départ, il était question que la RDC intervienne à hauteur de 60% et les partenaires à 40%. Mais le Président de la République a estimé qu’il était question de souveraineté nationale et que pour cette raison, le financement du montage du Satellite d’observation de la terre doit être entièrement pris en charge par l’Etat congolais. Le coût global est de 100 millions de dollars américains. Bientôt un montage financier sera fait par le ministère des Finances. L’origine des fonds est la redevance minière pour les générations futures. », a indiqué José Mpanda.

Le Ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique a, par la même occasion, annoncé l’arrivée à Kinshasa dès la semaine prochaine, des représentants d’une compagnie belge pour les échanges relatifs au montage du Satellite congolais d’observation de la terre.

À ce jour, a déploré José Mpanda, la RDC ne dispose pas d’ingénieurs capables de monter un Satellite. C’est ainsi que dans les tout prochains jours, un groupe de scientifiques congolais se rendra au Japon pour une formation adéquate.

« Pendant sa vie, le Satellite d’observation de la terre peut produire jusqu’à 2 milliards de dollars américains », a renchéri José Mpanda.

Il y a quelques mois, le projet de montage du Satellite d’observation de la terre a été adopté au Conseil des Ministres. Le Gouvernement de la République a promis d’y accorder une attention soutenue.

Rappelons que la Semaine de la science et des technologies est organisée à Kinshasa par l’Asbl Investing in People (IIP Asbl), le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) ainsi que l’UNESCO.

OLIVIER KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito