Quantcast
Connect with us

a la une

Jules Alingete : « le chef de l’Etat nous a confié la mission de contrôler les finances publiques »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Jules Alingete : « le chef de l’Etat nous a confié la mission de contrôler les finances publiques » 1

Le nouvel inspecteur général des finances (IGF), Jules Alingete remercie le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, pour sa nomination à la tête de cet organe étatique chargé d’assurer la surveillance de la gestion des fonds publics de la Rd Congo.

« Nous sentons en ces responsabilités une marque de confiance et un poids important sur nous pour que nous puissions accompagner sincèrement le chef de l’Etat à réussir son mandat. Il nous a confié une mission très délicate et spécifique. Celle de la surveillance et le contrôle de toutes les finances de la République », a-t-il déclaré en exclusivité à Zoom Eco.

Prenant la mesure de cette responsabilité et conscient des tâches qui lui confiées, Jules Alingete rassure qu’il va très vite retrousser ses manches, ensemble avec tout les cadres de l’Inspection générale des finances.

A lui de préciser : « nous allons rapidement nous mettre au travail pour que la chaîne de la dépense des régies financières, des entreprises d’Etat, des provinces et partout où il y a un intérêt financier de l’Etat soient surveillés, contrôlés et que les informations utiles puissent remonter au chef de l’Etat pour une meilleure gestion de la République. »

Dans le cadre de la mise en œuvre de la vision présidentielle consistant à lutter contre la corruption, l’IGF a un rôle à jouer pour contribuer à la moralisation de la gestion des fonds publics au sein des institutions du pays. L’objectif étant de mettre fin à la tradition qui s’est cristallisée depuis des décennies, à savoir : se servir personnellement au lieu de servir l’Etat.

« Nous allons travailler en étroite collaboration avec la justice pour lui donner tous les éléments en ce qui concerne tous les dérapages possibles que nous aurons à constater dans le cadre de notre mission après approbation et/ou autorisation de notre tutelle principale qui est le Président de la République », a soutenu Jules Alingete.

Tous les gestionnaires des services étatiques sont, avec cette nomination, avertis afin de veiller à ce que les moyens de la République puissent être affectés à des projets, à des usages utiles et profitables à tous dans le but de booster le développement de notre pays.

Avec 32 ans d’expérience d’inspecteur des finances, Jules Alingete entend donner le meilleur de lui-même pour marquer son mandat à la tête de l’IGF par un travail professionnel et de qualité.

« Nous devons réformer les services, faire appel à une nouvelle génération d’inspecteurs et travailler sur base de l’intégrité, de compétence et de moralité. Nous devons y travailler pour que la République continue de bénéficier de notre expérience », a-t-il conclu.

La remise et reprise pourrait intervenir d’ici la fin de cette semaine.

Emilie MBOYO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito