Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : Bracongo soutient le projet « Bilenge ya lokumu » visant la réinsertion sociale de 1.500 ex kulunas

Avatar of La Rédaction

Published

on

Kinshasa : Bracongo soutient le projet « Bilenge ya lokumu » visant la réinsertion sociale de 1.500 ex kulunas

Le Directeur Général de la Bracongo, Emmanuel Médard, et le Ministre provincial de l’Intérieur ont procédé, ce mardi 12 décembre 2023, à la signature d’un accord pour la mise en ouvre d’un projet dénommé « Bilenge ya lokumu,Tia Na Se ! ». Il s’agit d’un projet permettant la réinsertion sociale de 1.500 jeunes délinquants communément appelés « kuluna ». Ceux-ci sont désormais des vendeurs de boissons gazeuses de cette société brassicole établie en République Démocratique du Congo.

L’objectif poursuivi par la Bracongo est de créer de la valeur sociale en permettant à ces jeunes de se livrer à une activité économique : la vente ambulante des boissons gazeuses de la Bracongo à travers la ville de Kinshasa.

Déterminé à mettre fin au phénomène Kuluna, l’Hôtel de ville de Kinshasa, par l’intermediaire du Ministre provincial de l’Intérieur, Gratien Nsakala, a manifesté son ambition d’augmenter le bien-être des populations locales en renforçant la sécurité des habitants de la ville. Et cela se traduit notamment par la lutte contre la délinquance due au phénomène des Kulunas.

Pour sa part, la Bracongo, en tant qu’entreprise citoyenne, a réservé une réponse positive à l’initiative de l’Hôtel de ville.

Les Directions commerciales et RSE de la Bracongo se sont alors associées afin de mettre sur pied un projet permettant la réinsertion de ces jeunes.

« Au départ, la Bracongo avait lancé la campagne « machette ekweyi na se » qui a donné naissance au projet « Bilenge ya lokumu ». Plus de 1.500 jeunes mobilisés qui jadis étaient de criminels, ont abandonné cette vie là grâce à l’encadrement des ONG. Nous remercions la Bracongo pour son accompagnement dans ce projet. », a-t-il indiqué.

Pour Emmanuel Médard,
ce projet est d’une grande importance.

« L’objectif est à la fois humble et courageux. C’est de se dire que la Bracongo, dans notre rôle de fabricants, vendeurs, distributeurs de boissons, nous avons aussi dans cet environnement kinois et congolais la responsabilité sociétale de l’entreprise. C’est dans ce cadre que nous essayons de nous mobiliser pour accompagner au mieux des projets tel que celui-ci. Ce partenariat est tripartite car composé du ministère de l’Intérieur de Kinshasa, de la Bracongo et de notre partenaire Challenger qui est le distributeur de boissons gazeuses à Kinshasa. », a expliqué le patron de la Bracongo.

Ce projet se déroule en 4 étapes :

Etape 1 : L’Hôtel de ville travaille en collaboration avec des organisations non gouvernementales (ONG) qui ont pour mission de réinsérer les jeunes communément appelés « kulunas » par le biais d’un encadrement au travers de différents types d’activités comme le sport. Ces ONGs présentent ainsi une liste de jeunes potentiellement éligibles au projet à l’Hôtel de ville.

Etape 2 : L’Hôtel de ville sélectionne ceux qui ont démontré une véritable volonté de se réinsérer socialement. Une enquête de fonds est alors menée sur chacun d’entre eux afin de recenser les membres de sa famille et ses attachements.

Etape 3 : Une fois la sélection confirmée par l’enquête, les jeunes sont internés dans une structure leur permettant d’être sensibilisés sur les valeurs positives liées au travail comme l’honnêteté, l’intégrité. Le jeune suit ensuite une formation de vente dispensée par la Bracongo.

Etape 4 : Chaque jeune est assigné à un point de vente ressource localisé dans une commune différente de son lieu de résidence (pour le sortir de son environnement). Le vendeur travaille du lundi au samedi et se repose le dimanche.

A chaque jeune, il a été remis le matériel de vente mis tel que une glacière, un chariot à glacière, T-shirts, Casquettes, décapsuleur, un parasol, la glace pour maintenir la fraîcheur des boissons est fournie chaque jour par le point de vente ressource.

Notons aussi que trois dates clés sont à retenir dans le cadre de ce projet.

– D’abord, le 12 décembre 2023 où il y a eu signature de la convention entre la Bracongo et l’Hôtel de ville.

– 23 décembre 2023 avec la cérémonie de lancement du projet et remise du matériel;

– Enfin, le 24 décembre 2023 qui consacrera le début de la vente par la première cohorte de jeunes (120).

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV