Connect with us

a la une

Kinshasa : Gentiny Ngobila chiffre son programme quinquennal à 2,64 milliards USD

Published

on

Kinshasa : Gentiny Ngobila chiffre son programme quinquennal à 2,64 milliards USD 1

Le 35ème gouverneur de la ville – province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a chiffré son programme quinquennal à 2 milliards 64 millions 87 mille 598,50 dollars américains. Il est articulé sur cinq axes prioritaires, à savoir : l’amélioration de la gouvernance et le rétablissement de la sécurité ; la protection de l’environnement et l’assainissement de la ville ; la modernisation des infrastructures de base ; le développement des activités économiques et la création d’emplois ; et l’amélioration de la qualité des services sociaux de base.

En effet, les ressources financières de ce plan quinquennal 2019-2023 représentant l’équivalent en francs congolais de 3 mille 405 milliards 744 millions 537 mille 523 sont reparties comme suit :

  1. Les recettes propres : 676 milliards 239 millions 690 mille 716 de francs congolais ;
  2. La part de la Ville sur les recettes à caractère national de catégorie A et B : 2 mille 311 milliards 710 millions 753 mille 837 de francs congolais ;
  3. Les dons et legs projets intérieurs : 90 milliards 720 millions de francs congolais ;
  4. Les Dons et legs projets extérieurs : 247 milliards 582 millions 500 mille de francs Congolais;
  5. La part de la Ville sur les ressources du FONER : 79 milliards 491 millions 592 mille 970 de francs congolais.

D’autres ressources pourront provenir du partenariat à conclure avec le secteur privé.

Dans son discours, devant les députés provinciaux de Kinshasa, Gentiny Ngobila a épinglé quelques maux qui rongent la ville. Il s’agit, entre autres, de l’insuffisance de la gouvernance au niveau des services urbains, la modicité des ressources dans la mise en œuvre de la décentralisation financière et le manque d’adhésion de la population kinoise.

Le successeur d’André Kimbuta a également évoqué les problèmes auxquels sont confrontés les services de la ville dont les effectifs pléthoriques, la sous-qualification des agents des services centralisés et autres.

« Il n’est pas trop tard pour bien faire et apporter des réponses appropriées à toutes ces préoccupations », a – t – il rassuré.

C’est au cinquième jour après la formation de son gouvernement que le premier citoyen de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a présenté son programme du gouvernement, ce mardi 25 juin, au cours de la plénière de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK).

Des députés provinciaux ont soulevé quelques préoccupations relatives à la mobilisation des recettes nécessaires pour la mise en œuvre de cet ambitieux programme quinquennal. Ils ont aussi proposé des pistes de solution à la restructuration de la DGRK, la lutte contre le banditisme urbain, communément appelé « Kuluna », la réforme et la modernisation de l’administration provinciale et surtout l’assainissement de la ville de Kinshasa.

Le gouverneur a sollicité 24 heures pour répondre aux différentes préoccupations des élus. C’est à l’issue de l’adoption de ce programme que l’Assemblée provinciale procédera à l’investiture du gouvernement provincial de la ville de Kinshasa.

Agnès KAYEMBE

Sur le même sujet :

RDC : Gentiny Ngobila prend les commandes de la ville de Kinshasa

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement