Connect with us

a la une

Kinshasa : Guy Matondo suspendu pour répondre de sa gestion devant la justice !

Published

on

Kinshasa : Guy Matondo suspendu pour répondre de sa gestion devant la justice ! 1

Le ministre provincial des Finances, économie, commerce, industrie, petites et moyennes entreprises, Guy Matondo a été démis de ses fonctions par le nouveau gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. Objectif : lui permettre d’être libre de faire face à la mise en accusation de l’Assemblée provinciale devant la justice.

Par cette décision prise au terme de la réunion interministérielle qui a eu lieu ce mercredi 8 mai 2019, le gouverneur Gentiny Ngobila a désigné le ministre provincial des Travaux publics et infrastructures, Robert Luzolanu pour assumer l’intérim du ministre des Finances suspendu.

En effet, le gouvernement provincial tient à respecter la recommandation de l’organe délibérant de Kinshasa qui a conclu son contrôle parlementaire sur la gestion des finances de la par la résolution, adoptée par la majorité absolue de ses membres, de mettre en accusation l’argentier de l’ex. gouverneur André Kimbuta Yango.

Par conséquent, il est interdit à Guy Matondo toute sortie des frontières de la ville province de Kinshasa jusqu’à l’issue de ce contentieux qui devient judiciaire.

L’Assemblée provinciale lui reproche le surendettement le gouvernement provincial auprès de trois banques locales sans requérir l’autorisation de l’autorité budgétaire et le non-paiement des arriérés de salaires ainsi que des primes des membres du gouvernement et de leurs cabinets respectifs.

A RE(LIRE) : les 4 vérités de Guy Matondo face à son interpellation devant l’Assemblée provinciale

Pour les élus provinciaux qui ont soutenu l’initiative parlementaire du député Tenge Litho, les explications fournies par le ministre des Finances d’André Kimbuta n’ont pas été concluantes.

Ils ont évoqué le fait que le gouvernement provincial ait pu bénéficier de près de 900 millions de dollars américains de rétrocession du gouvernement central sur la période de 2012 à 2018.

Guy Matondo devrait normalement se présenter ce vendredi 10 mai 2019 à l’Assemblée provinciale suite à un report  de 48 heures sollicité par lui. Il est ciblé par une motion de défiance.

Pour d’aucuns, Guy Matondo ne serait qu’une victime expiatoire. Le véritable répondant de cette gestion financière devant l’Assemblée provinciale étant l’ex. gouverneur André Kimbuta Yango.

A ce stade, commentent des analystes, seule la justice congolaise pourrait activer la procédure de mise en accusation de cet acteur ayant trouvé refuge au Sénat et revêtu des immunités parlementaires.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement