Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa: Tony Mwaba accompagne la mise à la retraite de 60 enseignants sur 386 visés au niveau primaire à Kinshasa

Published

on

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique ( EPST), Tony Mwaba, a procédé, ce lundi 2 août 2021, à la cérémonie du lancement de mise à la retraite de 386 enseignants du primaire de la ville de Kinshasa.

Selon le Ministre de l’EPST, le lancement du processus de mise à la retraite du personnel enseignant des établissements scolaires publics est « une initiative qui s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi ». Celui-ci, a-t-il souligné, a apporté une attention soutenue au problème qui gangrène le système éducatif et pour qui, l’éducation constitue l’une des priorités dans les missions qu’il a assignées au Gouvernement de la République.

En effet, cette mise à la retraite est faite sur fonds propres du Gouvernement central.

Il faudrait noter que cette première vague ne concerne que les enseignants des établi de niveau primaire.


Selon le Ministre de l’EPST, tous les enseignants éligibles à cette mise à la retraite recevront une enveloppe de sortie de retraite logée à la Rawbank en tenant compte de l’ancienneté et les échelons de chacun d’entre eux.

Dans son discours aux bénéficiaires, Tony Mwaba a précisé que « le ministère de l’EPST a préconisé le paiement d’indemnités de fin de carrière en faveur des enseignants retraités tout en prenant les dispositions utiles pour assurer la continuité de leur prise en charge à travers la caisse de retraite des enseignants qui sera bientôt opérationnelle ainsi que celle des soins de santé à travers la Mutuelle de santé des enseignants de l’EPST ».

Le Ministre de l’EPST a également affirmé la volonté de l’Etat d’aller au bout de ce processus jusqu’à l’épuisement de tous les 87 000 enseignants déjà répertoriés par les services compétents.

Notons qu’à titre symbolique, les 60 enseignants tirés du lot ont reçu chacun un congélateur comme cadeau des sacrifices consentis notamment à instruire, former, éduquer avec beaucoup d’amour et de patience durant des décennies.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito