Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : Vidiye Tshimanga contraint de prêcher le changement par l’exemple

Published

on

[INSOLITE] – En se dirigeant vers l’aéroport international de Ndjili, le conseiller spécial du chef de l’Etat chargé des questions stratégiques, Vidiye Tshimanga a pris conscience d’un embouteillage causé par l’incivisme des conducteurs de véhicules. De ce fait, il a été contraint de descendre de son véhicule afin de prêter main forte à la police de roulage et aux usagers, oubliant qu’il avait un avion à prendre.

Ainsi, tous les véhicules venant en sens inverse ont été sommés de faire demi-tour et de respecter les voies de circulation. M. Tshimanga s’est imposé pour faire rebrousser chemin aux véhicules de la Monusco, des expatriés, des particuliers, des taxis et même des voitures de la Présidence qui pensaient bénéficier maladroitement de passe-droit.

Cette initiative a été saluée par la population qui applaudissait chaque véhicule remis dans le droit chemin. Surtout ceux des autorités.

Plusieurs questions, depuis mardi soir, dans un sens comme dans un autre, se posent pour commenter cette vidéo dans laquelle Vidiye Tshimanga est vue en train d’aider la Police de roulage. Etait-ce vraiment son rôle ?

Non. Face à cette réalité, l’enjeu pour lui aura été visiblement de montrer l’exemple du changement qui ne devrait pas être un slogan dans le vécu quotidien du peuple congolais qui a également une part de responsabilité dans ce processus.

Toutefois, de l’avis des jeunes qui ont vécu la scène, un conseiller du président de la République qui sort de sa voiture pour remettre de l’ordre en appuyant le respect dû aux agents de la police de roulage est à féliciter et à encourager.

« La simplicité de ce Monsieur qu’on pensait prétentieux a étonné les passants qui l’ont accompagné dans sa tâche et ont félicité ce sens du respect des lois », a commenté un témoin.

Après avoir refusé de se faire élire sénateur par la « corruption », soutient un autre témoin, voilà encore un acte de simplicité et de dignité posé par l’un des plus proches collaborateurs de Felix Tshisekedi. C’est aussi cela le changement.

« Si ceux qui passent à l’action pour le changement sans tenir compte de ce que les gens pourraient raconter sont ceux qui seront les plus critiqués parce qu’incompris, il est élégant qu’un citoyen qui pose un bon acte patriotique soit encouragé », a déclaré un jeune kinois présent sur le lieu.

Matondo

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito