Quantcast
Connect with us

a la une

Kisangani : Shadary invite les jeunes à sécuriser les bureaux de vote et les machines à voter

Published

on

Le candidat président de la République porté par le Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary a invité les jeunes à sécuriser les bureaux de vote et les machines à voter lors des scrutins combinés du 23 décembre 2018. Il a fait cette déclaration, ce vendredi 14 décembre, devant une foule immense réunie devant la place mythique de la Poste dans la ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo.

Le candidat numéro 13 n’a pas manqué de dénoncer l’attitude de certains opposants qui d’après lui, préparent les contestations sous prétexte qu’il va tricher.

« Notre force, c’est la population. Je viendrai à Kisangani en tant que président de la République. Sécurisez les bureaux de vote. Parce ceux-là veulent tout bloquer. Mais Dieu les a confondus », a – t – il déclaré sous les ovations des militants et sympathisants.

A RE(LIRE) : 8 000 machines à voter brûlées, 12 millions USD partis en fumée !

Déroulant les grandes lignes de son programme électoral, le candidat numéro 13 a rappelé son engagement à construire des routes dont celle qui relie la ville de Kisangani à Buta.

Il a également évoqué les problèmes d’insécurité et de banditisme urbain, les tracasseries administratives sur les motards, la relance de la SOTEXKI et de l’INERA/Yangambi ainsi que la restauration de la bourse d’études au profit des étudiants. Et ce, avant d’insister sur la lutte contre la corruption et les détournements des fonds publics.

« Si je suis élu président de la République, la porte de la prison sera ouverte à tous ceux qui seront jugés coupables, même les ministres », a prévenu Emmanuel Shadary surnommé coup sur coup.

Le déroulement de ce meeting a été ponctué par des ovations frénétiques et des chants des militants et sympathisants du FCC et de son candidat aligné à la présidentielle.

A la tribune, il a été signalé la présence de la première dame, Olive Lembe Kabila aux côtés de l’épouse d’Emmanuel Shadary.

Arrivé sous le coup de 16 heures locales à Kisangani, Emmanuel Ramazani Shadary a mis deux heures de routes pour atteindre la place de la Poste où il s’est entretenu avec la population qui l’a accueilli chaleureusement.

En rappel, le candidat numéro 13 a tenu un meeting la veille dans la province voisine d’Ituri où il a appelé la population à voter pour la dignité du congolais et le développement de la RDC. Il a entamé sa campagne par les provinces de l’ex. Katanga avant de la poursuivre dans le grand Equateur et l’ex Province de Bandundu.

Gérard KANGOMBO | Zoom Eco

Advertisement

Edito