Connect with us

a la une

Lagarde : «je suis ravie qu’on ait pu renouer la relation pour améliorer l’économie de la RDC»

Published

on

Lagarde : «je suis ravie qu'on ait pu renouer la relation pour améliorer l'économie de la RDC» 1

« Je suis optimiste. Je suis ravie qu’on ait pu renouer la relation et mis en place ce partenariat pour travailler ensemble dans l’amélioration de la situation économique et de de la population congolaise», a déclaré à la presse congolaise Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

Elle a donné cette réaction au terme de sa rencontre, ce vendredi 5 avril 2019 au siège du  Fonds monétaire international, avec le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi qui est  en mission officielle aux États-Unis d’Amérique.

A quand la reprise du programme formel?
Sa réponse à la question de Top Congo Fm est claire : « il ne faut pas mettre la charrue avant le boeuf. Depuis 2015, nous n’avions pas fait une revue commune de l’économie de la RDC. Donc, on va commencer d’abord par remonter les manches, se mettre au travail et déterminer la situation économique ensemble conformément à l’article 4.»

Lagarde : «je suis ravie qu'on ait pu renouer la relation pour améliorer l'économie de la RDC» 2

En réalité, a-t-elle renchéri, c’est un audit de l’économie de congolaise qui va permettre au FMI d’établir les forces et les faiblesses. Où les politiques budgétaires doivent être améliorées ? A quel niveau et comment la situation doit aussi être améliorée sur le plan de la protection sociale?

« Et on donnera des conseils appropriés à Monsieur le président et à son gouvernement. Ensuite, on verra si nous pouvons financièrement appuyer le programme du président et de son gouvernement, aider sous forme de programme formel», a-t-elle précisé.

Lagarde : «je suis ravie qu'on ait pu renouer la relation pour améliorer l'économie de la RDC» 3

Cependant, le programme formel ne peut pas empêcher les deux parties de se mettre au travail dans le cadre de ce partenariat, mieux la relation renouée.

« Le ministre des Finances, Henri Yav Mulang (gouverneur-pays) et quelques membres de sa délégation restent ici à Washington. Et la mission du FMI chargée de la RDC est prête à travailler dès lundi matin», a rassuré Christine Lagarde en présence de Félix Antoine Tshisekedi.

En ce qui concerne les appuis budgétaires pour financer l’économie, la directrice générale du FMI a rappelé la mission de l’institution qu’elle gère pour rassurer qu’elle reste déterminée à soutenir les Etats membres.

« Lorsqu’on aura fait un audit complet de la situation économique et qu’ on aurait besoin à la demande du président de mettre en place un programme du soutien, de financement dans le cadre de l’amélioration économique qui est souhaitée, c est tout à fait envisageable», a-t-elle conclu.

Cette séance de travail a débuté par un tête à tête d’une vingtaine de minutes avant de se poursuivre avec les membres composant les deux délégations respectives.

Eric TSHIKUMA

Edito

Advertisement