Connect with us

a la une

Monde : 11,5 millions d’emplois créés dans le monde grâce aux énergies renouvelables (IRENA)

Published

on

Monde : 11,5 millions d'emplois créés dans le monde grâce aux énergies renouvelables (IRENA) 1

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) a publié le 29 septembre 2020, la septième édition de la revue annuelle sur les énergies renouvelables et l’emploi. Cette étude a recensé 11,5 millions d’emplois dans ce secteur à travers le monde. Confirmant ainsi que les énergies renouvelables continuent d’apporter des avantages socio-économiques en créant de nombreux emplois dans le monde entier.

Sur les 11,5 millions d’emplois créés, l’énergie solaire photovoltaïque ouvre la voie avec 3,8 millions d’emplois, soit le tiers de l’effectif total. Elle est suivie des biocarburants avec 2,5 millions d’emplois. S’en suivent l’industrie hydroélectrique avec 2 millions et l’industrie éolienne avec 1,2 millions d’emplois.

L’étude note que le déploiement des énergies renouvelables en Afrique reste relativement modeste. Ainsi, le continent emploie 4% des effectifs mondiaux dans le secteur de l’énergie solaire photovoltaïque et 3% dans le secteur de l’hydroélectricité.

« Mais l’évolution est encourageante. L’énergie solaire hors réseau joue un rôle croissant dans l’accès à l’énergie. Elle a déjà généré plus de 100 000 emplois équivalents temps plein en Afrique subsaharienne, un chiffre qui devrait augmenter dans les années à venir », précise l’étude.

En comparant la sixième à la septième édition de la revue annuelle sur les énergies renouvelables et l’emploi, la précédente avait recensé soixante-trois pourcent des emplois en lien avec les énergies renouvelables et c’est l’Asie qui confirme le statut de leader de cette région sur ce marché.

Cette étude renseigne également que la chaîne d’approvisionnement agricole emploie une grande partie des effectifs, en particulier dans les pays comme le Brésil, la Colombie, la Malaisie, les Philippines ou la Thaïlande dont les activités sont très gourmandes en main-d’œuvre.

Bien plus, le rapport souligne que les femmes représentent 32 % des effectifs dans le secteur des énergies renouvelables, contre 21 % pour les combustibles fossiles.

Cinq recommandations de l’IRENA

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) fait des observations et formule de recommandations dans cette septième édition de sa revue annuelle.

  1. Les politiques globales, notamment des mesures d’éducation et de formation, les interventions sur le marché du travail et des politiques industrielles en faveur de l’exploitation des capacités locales sont essentielles pour soutenir la croissance de l’emploi dans le secteur des énergies renouvelables.
  2. L’étude met en lumière des initiatives prometteuses pour soutenir l’éducation et la formation des travailleurs. Ces efforts qui portent notamment sur la formation professionnelle, l’élaboration de programmes d’études, la formation des enseignants, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication, la promotion de partenariats public-privé innovants et le recrutement de groupes sous-représentés tels que les femmes.
  3. La revue annuelle de 2020 recommande aux décideurs politiques de donner également la priorité à la reconversion des travailleurs du secteur des combustibles fossiles qui ont perdu ou risquent de perdre leurs moyens de subsistance. Ces travailleurs ont souvent acquis des compétences et un savoir-faire considérables et pourraient contribuer à la réorientation vers une industrie de l’énergie propre.
  4. La croissance de l’emploi dans les énergies renouvelables au niveau mondial est encourageante. Toutefois, note le rapport, ce secteur pourrait créer bien plus d’emplois si l’on adoptait une politique globale qui favorise la transition énergétique.
  5. Dans son programme de redressement post-COVID publié récemment, l’IRENA indique qu’un programme de relance ambitieux pourrait créer jusqu’à 5,5 millions d’emplois de plus. L’agence se fixe comme perspectives mondiales de créer 42 millions d’emplois dans le domaine des énergies renouvelables d’ici 2050.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement