Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : 300 millions d’euros, un prêt de l’AFD pour soutenir les petits agriculteurs

Published

on

Monde : 300 millions d’euros, un prêt de l’AFD pour soutenir les petits agriculteurs 1

L’Agence française de développement (AFD) a signé, le 11 novembre dernier, un prêt 300 millions d’euros au Fonds international des Nations-Unies pour le développement agricole (FIDA), pour aider les petits agriculteurs des pays à haut risque à « renforcer leur résilience aux chocs et à accroitre leur productivité ».

La signature de ce prêt s’inscrit dans le but de « s’attaquer aux effets dévastateurs du changement climatique sur la faim et la pauvreté rurales ».

Ce prêt souverain de l’AFD vise à inverser ces tendances. Les fonds serviront à aider les petits agriculteurs ruraux à accroître leur productivité, à mieux gérer les ressources naturelles rares, à accéder à de nouveaux marchés et à des services financiers, et à renforcer leur résilience face au changement climatique.

Comme ces agriculteurs cultivent 50 pour cent des calories alimentaires mondiales, ces investissements ont un impact significatif sur les approvisionnements alimentaires du monde.

« Si nous voulons un monde sans faim et sans pauvreté, nous devons concentrer notre attention sur les endroits les plus vulnérables où vivent les populations les plus pauvres – et c’est dans les zones rurales », a déclaré Gilbert F. Houngbo, président du FIDA, l’agence des Nations-Unies dédiée à l’éradication de la pauvreté rurale et de la faim.

Et d’ajouter : « Ce prêt témoigne de l’engagement ferme de la France à investir dans les populations rurales ainsi que du rôle du FIDA dans l’assemblage du financement du développement pour lutter contre le changement climatique, conformément à l’Accord de Paris ».

A ce jour, certaines estimations indiquent que le changement climatique pourrait pousser 100 millions de personnes dans la pauvreté d’ici 2030, et que ceux qui travaillent dans l’agriculture souffrent le plus. Ce qui est susceptible d’entraîner plus de personnes affamées.

Près de 690 millions de personnes ont faim en 2019, soit une hausse de près de 60 millions par rapport à il y a cinq ans.

La covid-19 pourrait augmenter ce nombre de 135 millions de plus d’ici la fin de cette année. La pauvreté devrait augmenter pour la première fois depuis des décennies.

L’AFD a collaboré avec le FIDA à diverses activités, notamment le renforcement de la gestion des risques agricoles et météorologiques, le cofinancement de projets à Cuba et en Angola et le renforcement des capacités des organisations d’agriculteurs africains.

Il faut noter que l’AFD a versé 292 millions de dollars australiens au FIDA depuis la création du Fonds et lui a déjà accordé un prêt de 200 millions d’euros.

Olivier Kamo

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito