Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : Batteries sans cobalt, des chercheurs trouvent une alternative prometteuse

Avatar of La Rédaction

Published

on

85970C0D 9132 4ED9 84D0 A0DF9E1D26FE

Un cap important vient d’être franchi par la course à l’innovation dans le secteur des batteries pour voitures électriques.

Un groupe de scientifiques de l’Université de Tokyo (Japon) a développé une technologie révolutionnaire qui risque de sonner le glas pour la fin de l’ère du cobalt, un composant jusque-là indispensable mais très controversé.

Des sources renseignent que l’équipe de recherche japonaise a mis au point une batterie lithium-ion durable sans cobalt, marquant une avancée significative dans le domaine. Cette nouvelle batterie se distingue par une densité énergétique supérieure de 60 % par rapport aux batteries conventionnelles, tout en conservant 85 % de sa capacité après 300 recharges.

« L’Université de Tokyo, utilise une combinaison innovante d’éléments dans les électrodes, incluant le lithium, le nickel, le manganèse, le silicium et l’oxygène. Ces composants, plus courants et moins problématiques en termes de production, promettent d’améliorer l’empreinte écologique dans la fabrication des voitures électriques », renseigne-t-on.

La clé de cette avancée réside dans l’utilisation d’un électrolyte spécifique permettant le mouvement des porteurs de charge entre les deux électrodes durant la charge et la décharge.
Cette innovation crée une couche protectrice sur l’électrode négative, bloquant ainsi le contact entre l’électrode et l’électrolyte. Grâce à cela, la batterie bénéficie d’une longévité accrue, capable de supporter au moins 1.000 cycles de charge supplémentaires.

Les scientifiques ont concentré leurs efforts sur la longévité de la batterie, et leurs résultats semblent prometteurs.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV