Connect with us

a la une

Monde : cinq filiales africaines de la Banque BNP fermées !

Published

on

Monde : cinq filiales africaines de la Banque BNP fermées ! 1

La banque grançaise BNP cède cinq filiales africaines. Il s’agit respectivement du Gabon, Tunisie, Mali, Burkina Faso et Guinée. Des tensions avec les partenaires locaux et le faible dynamisme de ces marchés, sont à la base de ces fermetures. Conséquence, cette situation entraine une réduction considérable du champ d’action de ce groupe en Afrique.

Déjà, rapporte Jeune Afrique, des signaux d’alarme étaient au rouge dans cette Banque Française. Au mois de février 2019, BNP Paribas avait annoncé une très forte baisse de ses revenus dans le CIB (Corporate & Institutional Banking) au dernier trimestre 2018 et une piètre performance sur l’année.

La ligne « Global Markets » accusait une chute de près de 40% sur les derniers mois de l’année à 650 millions d’euros, le plus impressionnant recul venant des marchés d’actions (Equity and Prime services) dont les revenus ont dégringolé de près de 70%. L’année 2018 a été la plus calamiteuse depuis dix ans sur les places européennes et de nombreux marchés mondiaux.

Baisse de revenus
« Nous sommes confrontés à une évolution à la baisse des revenus du pool global des revenus des CIB que je qualifie de structurelle. Cette dégradation séculaire, c’est-à-dire de long terme, est liée aux politiques de taux bas de la BCE qui crée une faible volatilité sur les marchés et au phénomène d’électronisation rapide des marchés, augmenté par la mise en place de Mifid 2 (la deuxième directive européenne sur les marchés d’instruments financiers, ndlr)», a déclaré Yann Gérardin, responsable  de la CIB( (Corporate & Institutional Banking).

Politique monétaire de la BCE
Celle-ci maintient les taux d’intérêt au plancher – la remontée n’étant attendue qu’au cours de l’été au plus tôt, plus probablement l’an prochain – et qui vient seulement de mettre un terme à ses achats de dettes, crée une abondance de liquidités qui contribue à l’écrasement des marges financières, des fees : peu de groupes ont recours aux instruments de couvertures comme les swaps de taux.

Entrée en vigueur de Mifid 2
Il a pour objectif de renforcer la transparence sur les marchés, à accélérer considérablement la digitalisation des marchés en conduisant les grands gérants d’actifs à passer leurs plus gros ordres « sur des systèmes électroniques sans marge » et à ne confier que de petits ordres aux salles de marchés.

« Le pool de revenus dans le fixed income [marchés de taux] a chuté de 30% en Europe, contre 15% aux Etats-Unis », a souligné le patron de la branche CIB de BNP Paribas

Cinq boucs émissaires ?
Face à ce tableau sombre, la banque BNP a choisi l’option des actions structurelles pour redresser sa rentabilité et amplifier sa transformation.

Ainsi, des segments d’activités non-stratégiques, sous-dimensionnés ou non-profitables, dont ces filiales sont fermées. Le périmètre des activités dont le groupe envisage de sortir représente « des revenus de l’ordre de 200 à 300 millions d’euros », environ 2,5% de l’ensemble de la branche, ainsi que « des actifs pondérés de 5 milliards d’euros. »

La BNP s’en sort quand même car il n’y aura pas de coûts de restructuration : « c’est une forme d’optimisation de la gestion du capital », a précisé le directeur général, Jean-Laurent Bonnafé.

Entretemps, les 5 pays africains frappés par ce mauvais sort, verront le taux de chômage s’augmenter dans leurs pays sans compter les autres effets colatéraux.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :