Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : Coronavirus, la ministre de finance Chinois a débloqué 1,4 milliards de dollars pour lutter contre cette épidémie !

Avatar of La Rédaction

Published

on

Monde : Coronavirus, la ministre de finance Chinois a débloqué 1,4 milliards de dollars pour lutter contre cette épidémie !

La Chine ne cesse de déployer des efforts pour lutter efficacement contre l’épidémie de Coronavirus qui a endeuillé son pays. Pour y arriver, le ministère de finance chinois vient de débloquer une somme de 9,95 milliards de Yuan Renminbi équivalent de 1,4 milliards de dollars américain. Précisions de l’Ambassadeur de Chine en RDC, Zhu Jing dans un communiqué de presse publié ce 02 février 2020.

D’après ce diplomate, le gouvernement chinois a vite réagi dès l’apparition de cette épidémie. Pour le gouvernement chinois, « la santé et la sécurité de la vie du peuple est la priorité des priorités. Dès l’apparition des premiers patients de l’épidémie à Wuhan, les autorités sanitaires chinoises se sont mises en action dans la transparence. Elles ont accompli, en l’espace de 7 jours, les tests d’amplification de l’agent pathogène, de la séquence du génome du virus, et des acides nucléiques. Un record du monde à l’égard des recherches de l’épidémiologie. Toutes les données et informations sur l’épidémie sont communiquées immédiatement à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et à travers cette dernière, mises à la disposition des autorités médicales des autres pays », a précisé Zhu Jing, Ambassadeur de Chine en RDC.

A lui de préciser, « en même temps, le gouvernement chinois a pris des mesures draconiennes et sans précédentes pour freiner la propagation du virus. A Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei, métropole de 11 million d’habitants et épicentre de l’épidémie, toute la ville est mise en quarantaine. Dans d’autres villes, la population est déconseillée de sortir de chez eux et les déplacements sont limités. Avec ces dispositions, la Chine protège non seulement sa propre population, aussi celle du monde entier ».

Des mesures sont également prises pour le traitement. A ce sujet, les médecins travaillent jour et nuit malgré les effectifs insuffisants et les difficultés d’approvisionnement des matériaux de protection. En outre, deux hôpitaux temporaires sont construits en quelques jours et mis en service rapidement.

Quant à la propagation de ce virus, l’Ambassadeur souligne que les efforts déployés sont plutôt efficaces, puisque pour l’instant, 99% des cas d’infection restent en Chine. L’OMS affirme que la Chine mérite la gratitude et le respect pour sa réaction face au Coronavirus et ses décisions visant à limiter sa propagation à l’étranger.
Trois raisons pour la Chine d’espérer gagner cette bataille contre ce virus

Primo. La Chine est capable de concentrer ses efforts pour relever les grands défis. « Sous la direction du Président Xi Jinping, on a réussi à établir un système global de prévention et de contrôle à plusieurs échelons. Les actions dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus s’organisent et se coordonnent autour du gouvernement central et des autorités locales. Plus de 6000 médecins et soignants venant de 30 provinces sont arrivés à Wuhan.

Secundo. La Chine dispose d’une grande puissance d’Etat. Son PIB annuel qui s’élève à 14000 milliards de dollar et sa capacité de production de premier rang mondial lui offrent des moyens solides et des avantages considérables. En plus, les expériences accumulées dans les luttes précédentes contre d’autre épidémie telle que le SRAS en 2003 nous donnent aussi beaucoup de confiance.

Tertio. L’engagement du personnel médical et leurs sacrifices constituent une force unique. M. Zhang Dingyu, Directeur de l’hôpital Jinyintan à Wuhan, souffrant de la sclérose latérale amyotrophique, insiste pour travailler sur la première ligne. Il souhaite gagner la course contre le temps qui lui reste pour sauver la vie des patients et accomplir ainsi la mission la plus importante.

L’Ambassade de Chine en RDC reste disponible pour toute communication sur l’évolution de cette maladie. Jusqu’au dimanche 02 février, le bilan s’est établi à 14.501 cas d’infection confirmés en Chine ( y compris Hong Kong, Macao et Taiwan), dont 304 décès et 429 rétablis et 147 cas dans 22 pays étrangers, un décès aux Philippines.

Agnès Kayembe

Advertisement

Edito

ZoomEco TV