Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : en 2024, la croissance économique mondiale devrait ralentir à 2,4% (ONU)

Avatar of La Rédaction

Published

on

ONU

La croissance économique mondiale devrait ralentir en 2024, passant de 2,7 en 2023 à 2,4% en 2024, soit une tendance inférieure au taux de croissance de 3% enregistré avant la pandémie. C’est ce qu’indique le nouveau rapport de l’Organisation des Nations-Unies publié le 4 janvier 2024 par son département des affaires économiques et sociales.

Intitulé « situation et perspectives de l’économie mondiale en 2024 », le rapport indique tout de même que l’inflation mondiale devrait davantage diminuer, d’un taux estimé à 5,7% en 2023 à 3,9% en 2024.

Les pressions sur les prix restent toutefois élevées dans nombre de pays et toute nouvelle escalade des conflits géopolitiques risque d’entraîner une nouvelle hausse de l’inflation.

Dans environ un quart des pays en développement, l’inflation annuelle devrait dépasser 10% en 2024, souligne le rapport.

Depuis janvier 2021, les prix à la consommation dans les économies en développement ont augmenté de 21,1% en cumulé, érodant considérablement les gains économiques réalisés à la suite de la reprise après la pandémie de Covid-19.

Parmi les défis importants de l’économie mondiale, le rapport cite : la persistance des taux d’intérêts élevés, la poursuite de l’escalade des conflits, l’atonie du commerce international et l’augmentation des catastrophes climatiques.

Dans cet élan, la croissance de plusieurs grandes économies développées, en particulier celle des États-Unis, devrait connaître une baisse de régime en 2024 en raison des taux d’intérêt élevés, du ralentissement des dépenses de consommation et de l’affaiblissement des marchés du travail.

Les perspectives de croissance à court terme de nombreux pays en développement en particulier en Asie de l’Est, en Asie occidentale, en Amérique latine et dans les Caraïbes se détériorent également en raison du resserrement des conditions financières, de la réduction de la marge de manœuvre budgétaire et de l’atonie de la demande extérieure.

Il sied d’indiquer que la croissance économique en Afrique devrait atteindre 3,5 % en 2024 contre 3,3 % en 2023. Néanmoins, l’Afrique devrait enregistrer une accélération plus sensible de la croissance économique qui devrait s’etablir à 4,2%.

Flory Musiswa/Stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV