Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : en hausse, le cuivre se négocie à 9 188,85 USD USD ce vendredi 20 janvier 2023

Avatar of La Rédaction

Published

on

cuivre

Le cuivre se relance sur le marché international après une année de disette.

D’après les indications de la bourse de Londres, le cuivre se négocie à 9 188,85 USD la tonne ce vendredi 20 janvier 2023.

Bien que les raisons valables ne soient pas évoquées sur cette hausse de près de 600 USD, les experts du secteur renseignent que le géant du négoce Trafigura prévoit de retirer un volume conséquent de cuivre des magasins du LME. Le métal devrait rester sur le continent, indiquent les mêmes sources.

Les stocks de cuivre du LME, à 83 325 tonnes, sont déjà historiquement bas. 31,2% de ce volume, soit 26 000 tonnes, sont réservés pour des livraisons – ceci comparé à 12% le 3 janvier. De ce volume, 20 600 tonnes seraient entreposées à Rotterdam (Pays-Bas).

Sur le plan local, des experts du Gouvernement de République Démocratique du Congo, œuvrant au sein de la Commission nationale des mercuriales, projettent une hausse du prix du cuivre sur le marché international pour la période allant du 16 au 21 janvier 2023.

A en croire ces experts, la tonne de cuivre devrait se négocier à 8 651,00 USD la tonne cette semaine sur le marché international contre 8 353,00 USD la tonne la semaine passée. Il se dégage un écart positif de l’ordre de 297,9 USD, soit 5,57% du cours de cuivre pendant la période évoquée.

Cette tendance haussière du cuivre devrait faire les affaires de la République Démocratique du Congo qui est l’un des plus grands producteurs de ces métaux sur le continent africain.

Il faudrait noter également que la Commission nationale des mercuriales projette également une tendance haussière de plusieurs autres produits miniers exportés en République Démocratique du Congo (RDC). Tel est le cas du zinc dont le prix sur le marché est passé de 3 009,10 à 3 110,40 USD la tonne, soit une hausse de 3,3%.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito