Connect with us

a la une

Monde : la croissance devrait s’accélérer au second semestre 2019

Published

on

Après le début modeste, la croissance devrait s’accélérer au second semestre de 2019. C’est ce que rapporte le Fonds monétaire international (FMI) dans « les nouvelles Perspectives de l’économie mondiale.» Ce rapport a été officiellement rendu public ce 9 avril 2019, dans le cadre des Assemblées de printemps des institutions de Bretton Woods qui se tiennent à Washington, aux États-Unis d’Amérique.

En effet, ces perspectives économiques prévoient un ralentissement de la croissance en 2019 pour 70% de l’économie mondiale. Cette croissance qui a ralenti pour s’établir à 3,6% en 2018 et devrait encore reculer à 3,3% en 2019. La révision à la baisse de la croissance de 0,2 point de pourcentage pour 2019 par rapport à la projection de janvier a également une base large.

D’après le FMI, ce ralentissement reflète des révisions négatives pour plusieurs grandes économies, notamment la zone euro, l’Amérique latine, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l’Australie. Cependant, en dépit du début modeste, la croissance devrait reprendre au second semestre de 2019.

« Cette reprise est soutenue par les importantes politiques monétaires adoptées par les grandes économies, rendues possibles par l’absence de pressions inflationnistes malgré une croissance presque potentielle. La Réserve fédérale américaine, la Banque centrale européenne, la Banque du Japon et la Banque d’Angleterre ont toutes adopté une position plus accommodante. La Chine a intensifié ses mesures de relance budgétaire et monétaire pour contrer l’effet négatif des tarifs commerciaux», indique le FMI.

Le tout se fait dans un contexte où les perspectives de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine se sont améliorées à mesure que se profilent les perspectives d’un accord commercial.

« Avec de meilleures perspectives pour le second semestre de 2019, la croissance mondiale en 2020 devrait revenir à 3,6%. Cette reprise est précaire et repose sur un rebond des économies émergentes et des économies en développement, où la croissance devrait passer de 4,4% en 2019 à 4,8% en 2020», soutient le Rapport du FMI.

Vue de la conférence de présentation des perspectives économiques mondiales à Washington.

Au-delà de 2020, la croissance mondiale devrait se stabiliser autour de 3½ pour cent. Elle pourrait être soutenue principalement par la croissance en Chine et en Inde et par leur poids croissant dans le revenu mondial.

La croissance dans les économies de marché émergentes et les économies en développement, quant à elle, se stabilisera à 5%, mais avec des écarts considérables, l’Asie émergente continuant de croître plus rapidement que d’autres régions.

Au FMI de préciser : « une tendance similaire s’observe dans les pays à faible revenu: certains, en particulier les importateurs de produits de base, connaissent une croissance rapide, tandis que d’autres tombent de plus en plus loin du monde avancé par habitant.»

Eric TSHIKUMA, depuis Washington

Sur le même sujet :

Christine Lagarde : «l’économie mondiale traverse un moment délicat»

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :