Connect with us

a la une

Monde : le FMI invite les états à construire des économies plus inclusives

Published

on

Le Fonds monétaire international (FMI) a invité les états à construire des économies plus inclusives. A l’occasion de la publication des perspectives économiques mondiales ce mardi 9 avril 2019 à Washington DC, des cadres et experts de cette institution ont insisté sur l’impératif pour les états membres d’éviter les erreurs de politique coûteuses.

Ce conseil du FMI à l’avantage de permettre aux états-membres de faire face à de nombreux risques qu’encoure la croissance économique mondiale.

« Les décideurs doivent coopérer pour éviter que l’incertitude politique affaiblisse les investissements», a indiqué Gita Gopinath, l’économiste en chef de directrice du département de recherche au FMI.

Pour y parvenir, les experts du Fonds ont formulé une série de recommandations aux gouvernements des états-membres. Elles se résument de manière suivante :

1. La politique budgétaire devra gérer les compromis entre soutenir la demande, protéger les dépenses sociales et veiller à ce que la dette publique reste sur une trajectoire soutenable, la combinaison optimale dépendant de la situation particulière du pays.

2. Les politiques du secteur financier devraient aborder les vulnérabilités de manière proactive en déployant des outils macroprudentiels (tels que des réserves de fonds propres anticycliques), tâche d’autant plus urgente que les taux d’intérêt resteront bas plus longtemps.

3. La politique monétaire devrait rester dépendante des données, bien communiquée et garantir que les anticipations d’inflation restent ancrées.

4. Dans toutes les économies, il est impératif de prendre des mesures pour doper la production potentielle, améliorer l’inclusion et renforcer la résilience.

5. Une coopération multilatérale accrue est nécessaire pour résoudre les conflits commerciaux, lutter contre le changement climatique et les risques liés à la cybersécurité, ainsi que pour améliorer l’efficacité de la fiscalité internationale.

Il s’agit d’un moment délicat pour l’économie mondiale, insiste le FMI. Si les risques ne se matérialisent pas et que le soutien politique mis en place est efficace, la croissance mondiale devrait rebondir.

« Si toutefois l’un des risques majeurs se concrétisait, les reprises attendues dans les économies en difficulté, les économies dépendantes des exportations et les économies fortement endettées pourraient être perturbées», estiment les experts du FMI.

Dans cette hypothèse, les décideurs devront s’adapter. Cela pourrait nécessiter des mesures de relance budgétaire synchronisées selon les pays, complétées par une politique monétaire accommodante.

Au demeurant, le Fonds monétaire international rassure que « des ressources suffisantes pour les institutions multilatérales restent essentielles pour conserver un filet de sécurité mondial efficace, qui contribuerait à stabiliser l’économie mondiale.»

Eric TSHIKUMA, depuis Washington

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :